Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Éducation : Le Ministre de l’éducation décline le plan de résorption des enseignants contractuels

février 02, 2023 0 459

La question de l’intégration à la fonction publique des contractuels de l’éducation a agité légitimement, ces derniers jours de nombreuses structures syndicales qui exigeaient plus de clarté sur le sort de ces contractuels à qui il a été promis l’intégration. Le silence du Gouvernement malgré l’annonce de la fin de la contractualisation dans l’éducation et de l’élaboration d’un plan de résorption a contribué à alimenter la spéculation et la colère dans les milieux des contractuels qui se sentaient floués et trahis. Finalement la réponse est là ! il existe bel et bien un plan de résorption des contractuels de l’éducation qui sera bientôt mis en Œuvre.

L’annonce du plan de résorption des enseignants contractuels a été faite par le Ministre de l’éducation nationale Pr Ibrahim Natatou le mercredi 1er février 2023 en présence de nombreuses structures syndicales et des partenaires sociaux. Au cours de cette rencontre placée sous le signe d'informations et d'échanges, Pr Natatou a indiqué que le Ministère de l'Éducation compte un effectif de 111 565 agents dont 70 473 enseignants contractuels, 33 808 enseignants titulaires craie en main, 5411 agents de bureau, 713 ASCN et 1 160 auxiliaires.

Au total, a annoncé le Ministre de l’éducation nationale, ce sont 63 435 enseignants contractuels qui éligibles au recrutement à la Fonction Publique, en soustrayant 7 038 personnes âgées de plus de 45 ans qui verront leur cotisation verser à la CNSS par l'État.

Pr. Natatou Ibrahim de décliner le plan de résorption qui comprend quatre (4) cohortes déterminées en fonction des tranches d’ancienneté :

▪ Première tranche 10 à 24 ans ;

▪ Deuxième tranche 8 à 9 ans ;

▪ Troisième tranche 5 à 7 ans ;

▪ Quatrième tranche 0 à 4 ans.

Rassurant, le Ministre de l’éducation a informé les partenaires que la première cohorte qui concerne 22 942 enseignants contractuels, à travers les régions du pays sera d'abord concernée pour l'évaluation en prélude du recrutement. L’évaluation, indique-t-on interviendra, d'ici la fin du mois d'avril 2023. Elle se fera sur les deux dimensions (administrative 30% et pédagogique 70%) conformément aux dispositions du DECRET N° 2022-126/PRN/MFP/RA du 11 février 2022 modifiant et complétant le décret n° 2009- 072/PRN/MFP/T du 26 février 2009, fixant les conditions et les modalités de recrutement sans concours, aux emplois de fonctionnaires, des agents contractuels de la fonction publique de l'Etat.

Pr Natatou Ibrahim a rassuré également les partenaires sur les garanties d’objectivité et de crédibilité de l’évaluation qui se fera au besoin en collaboration avec la HALCIA et sous le regard vigilant des structures syndicales du secteur qui sont appelées à siéger au sein des comités techniques.

La rencontre du 1er février a permis au monde des contractuels de comprendre le schéma du gouvernement dans un contexte où les rumeurs de toute sorte ont été véhiculées à propos du sort des contractuels de l’enseignement.

Il faut dire que l’engagement du Président de la République Mohamed Bazoum de recruter les enseignants contractuels aux emplois de fonctionnaires n’a jamais fait défaut comme tout aussi, sa ferme volonté à concourir non seulement à la valorisation de la profession enseignante mais aussi à la rétention des enseignants contractuels dans le système.

Adoum Boulkassoum

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.