Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Politique: Le PNDS à l’assaut des régions de Niamey et Zinder

février 03, 2023 0 495

Le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) multiplie les assauts pour la conquête de nouvelles adhésions ces derniers temps. Du reste le président Foumakoye Gado en a fait le pari à l’occasion du congrès qui l’a confirmé à la tête du parti. Après de multiples défections en faveur du parti notamment à Malbaza, Filingué, Maradi, Wacha, Ouallaléwa, Tanout Gouré, Zinder, aujourd’hui les principales cibles semblent être La ville de Niamey et la Région de Zinder.

Le PNDS s’attaque ainsi principalement à deux sanctuaires qui lui avaient échappé au cours des élections 2020-2021, à savoir la Ville de Niamey et celle de Zinder.

La première est sous le contrôle du Mouvement Démocratique Nigérien pour une Fédération Africaine (MODEN FA Lumana Africa) et la seconde sous le contrôle du RDR-Tchenji.

Après les vagues de démission en faveur du PNDS qui avaient été enregistrées dans la région de Zinder où de nombreuses communes ont connu une déferlante vers le parti rose avec le ralliement de nombreuses personnalités et même des conseillers municipaux, c’est autour de la ville de Niamey de connaitre ce phénomène en masse. Le samedi 28 janvier 2023, le palais des sports de Niamey a accueilli une grande cérémonie d’adhésions de militants venus de divers horizons et principalement du MODEN Lumana pour rejoindre le PNDS.

Sporadique au départ, la vague de ralliement du 28 janvier semble avoir été bien préparée et laisse croire que le PNDS ambitionne de bouleverser la donne à Niamey où les cinq arrondissements communaux sont sous le contrôle du MODEN FA Lumana Africa. A la cérémonie de ralliement, outre des militants de base d’autres partis politiques, des responsables de certaines structures politiques mais aussi des conseillers municipaux. Pour certains observateurs, certaines communes risquent de connaitre des bouleversements dans les jours à venir si ce n’est la ville de Niamey elle-même. Par exemple au niveau de la commune 5 où le Secrétaire Général de ladite commune, militant du MPN kishin Kassa, a été remercié par le député Maire central de Niamey, Oumarou Moumouni Dogari, tout porte à croire que des intrigues se préparent.

En effet, au niveau de cet arrondissement communal qui compte 20 conseillers, le PNDS et le MODEN était à égalité de Conseillers soit neuf (9) pour chacun et les deux restants pour Kinshin Kassa et PDP-Dubara. Au cours de l’élection du Maire, le MODEN Lumana l’a emporté avec 11 voix avec l’appui du MPN Kishin Kassa (allié de Lumana au départ) et du PDP-Dubara. Aujourd’hui avec la vague de défections enregistrées, deux conseillers de Lumana ont rejoint les rangs du PNDS avec un troisième conseiller en instance.

De fait aussi, le conseiller de Kishin Kassa jouera désormais le jeu de la majorité. Ce qui laisse penser que dans les prochains jours il y’a de l’électricité dans l’air à la commune 5.

Ce qui est sûr le PNDS-Tarayya a fait le pari d’inverser la tendance dans les villes de Niamey et de Zinder d’ici les prochaines élections générales.

Et c’est certainement dans ce cadre que s’inscrit la déferlante du 28 janvier dernier au Palais du 29 juillet.

Adoum Boulkassoum

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.