Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Lutte contre la corruption : Une centaine de douaniers au centre d’une affaire d’environ 18 milliards

février 05, 2023 0 635

Le compte à rebours a commencé pour certains douaniers trempés dans une affaire obscure décelée par la Haute Autorité à la Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) il y’a quelques mois.

C’est une bagatelle somme de l’ordre de 18 milliards au centre de l’affaire avec une centaine de douaniers mis en cause dans le rapport de la HALCIA transmis au Président de la République avant d’atterrir devant la justice. Depuis le mardi 31 janvier 2023 des officiers des douanes défilent à la justice pour être auditionnés et d’ores et déjà deux anciens Directeurs Généraux des Douanes sont l’un en garde à vue à la gendarmerie et l’autre sous mandat dépôts. D’autres officiers sont également interpellés et sont en audition au niveau de la justice. Cette vague d’interpellations intervient après que le Président de la République ait donné coudée franche à la HALCIA et instruit de transmettre tous les dossiers à la justice.

 

Tout a commencé avec la découverte par les enquêteurs de la HALCIA qui se sont intéressés au domaine des douanes d’un compte bancaire mystérieux logé dans une banque de la place au nom des douanes et sur lequel sont soustraits durant des années d’importantes sommes d’argent aux destinations douteuses ou pour des dépenses pour le moins fallacieuses.

A la découverte du pot aux roses, la HALCIA a pris rapidement des mesures de précaution pour le besoin de l’enquête. Le compte encore bien garni a été ainsi saisi et contenu reversé au Trésor Public dans l’attente du bouclage de l’enquête.

Il faut dire que les investigations des limiers de la HALCIA, toujours en rapport avec ce dossier, ont permis de découvrir un vaste réseau de détournement liés aux escortes douanières, aux frais collectés desdites escortes qui prenaient une direction autre que celle du Trésor Public.

D’après nos informations au cours de l’enquête de la HALCIA, plusieurs responsables des douanes auraient reconnu les faits et se sont même engagés à rembourser les sommes compromise.

Cette vague d’interpellations intervient après que le Président de la République Mohamed Bazoum ait réitéré son ferme engagement à lutter contre la corruption et l’impunité et donné libre cours à la justice pour qu’elle fasse son travail en toute indépendance et impartialité.

Il faut dire que dans le même sillage d’autres dossiers bouclés par la HALCIA sont transmis à la justice et concerne d’autres secteurs d’activités.

Adoum Boulkassoum

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.