Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Négociations pour une sortie de crise: Des échos de certaines voix des personnalités nigériennes

novembre 05, 2023 0 553

Depuis les événements du 26 juillet 2023 ayant mis fin au régime de la 7ème République, peu d’acteurs politiques ou d’anciennes autorités du Niger se prononcent par rapport à la situation du pays. Il est vrai qu’aux premières heures du coup d’Etat, l’on a entendu ça et là quelques condamnations du coup de force pour les uns pour les uns et des condamnations des sanctions de la CEDEAO pour les autres. Depuis lors c’est un silence radio que certains observateurs expliquent par la suspension des activités des partis politiques. Certes les activités sont suspendues mais pour autant les leaders d’opinions, les leaders religieux et même politiques continuent à donner leurs positions sous forme de conseils aux militaires au pouvoir. Ils continuent à donner leur appréciation par rapport à la situation du pays et à la marche de la transition. L’ancien Président de la République Issoufou Mahamadou a très tôt exprimé dans un tweet son souhait de voir la crise être réglée par la voie pacifique de né-gociation. L’ancien Ministre, président du CPR Inganci Kassoum Mamane Moctar a émis le même souhait soulignant la nécessité d’un dialogue pour une sortie de crise.Les lignes continuent de bouger et d’autres acteurs en appellent également au dialogue. Le Leader du MPNKishin Kassa, l’ancien Ministre Ibrahim Yacouba alors en déplacement à l’extérieur du pays au moment des événements du 26 juillet 2023 s’incline vers un règlement pacifique de la crise. ‘’Au regard de la situation politique, économique, sociale et sécuritaire du Niger, nous appelons la CEDEAO à la désignation officielle d’un Chef d’Etat en exercice comme facilitateur de négociations directes en vue d’une sortie de crise pacifique.C’est de notre responsabilité commune de sortir urgemment du blocage’’, a-t-il souhaité dans un tweet en date du 28 octobre 2023. Un autre acteur politique, Kané Kadaouré Habibou, président du RDR-Sabuwa,candidat à la présidentielle de 2020 s’est aussi clairement prononcé sur les conclusions du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine qui a tenu une réunion sur la situation du Niger. Kadaouré estime que «La feuille de route proposée aujourd’hui par le Conseil de Paix de l’Union Africaine est une ouverture faite aux nigé- riens, dans leur ensemble, d’œuvrer pour réellement sauvegarder la patrie. Cela serait possible dans le seul cas où, ceux qui sont à l’affut de la moindre occasion pour régler des comptes, comprennent qu’une nation ne se construit pas sur une base haineuse et subjective. Pour un nouveau départ, la dé- marche doit être inclusive et profondément sincère’’. C’est dire que des personnalités nigériennes commencent de plus en plus à s’inscrire dans la dynamique du refglement pacifique de la crise nigérienne en encourageant la diplomatie et le dialogue, y compris ceux qui se sont alignés sur la position de la CEDEAO.

Mato Mani

Dernière modification le dimanche, 05 novembre 2023 08:17

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.