Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Santé : les journalistes à l’école de l’alimentation et la nutrition

novembre 18, 2023 0 505

Le Réseau des Journalistes Nigériens pour la Nutrition avec l’appui de l’ONG DICKO organise un atelier au profit des hommes et femmes des médias sur la problématique de la nutrition. Financé par la Generalitat de Valence (Espagne) l’atelier de deux (2) jours, du 16 au 17 novembre 2023, vise à Renforcer les capacités des représentants des médias sur les techniques de plaidoirie pour les droits à l’alimentation et la Nutrition. Le choix de la cible est loin d’être fortuit lorsqu’on sait le rôle que joue la presse dans la sensibilisation et la conscientisation des populations mais aussi de plaidoyer envers les décideurs.

L’enquête nutritionnelle 2020 a montré qu’au plan national la prévalence du taux de malnutrition aigüe chez les enfants de moins de 5 ans 12,7% tandis que la prévalence de la malnutrition aigue globale chez les enfants les plus jeunes avec une valeur de 18,1%. Avec ces taux très élevés, la question de la malnutrition reste d’actualité au Niger malgré les efforts que fournissent l’Etat et ses partenaires.Cette maladie touche les enfants âgés de moins de cinq (5) ans alors que ces conséquences ont beaucoup d’impact pour cette tranche d’âge. «Comme vous le savez, une mauvaise nutrition au cours des premières étapes de la vie peut entraîner des dommages importants et irréversibles affectant significativement la croissance physique ainsi que le développement psychomoteur de l’enfant. Aussi, une bonne nutrition sur le plan humain contribue significativement à l’effort de développement socioéconomique du pays », a laissé entendre le Directeur de l’ONG Dicko.Soucieuse de la santé et du bien être de la population nigérienne, l’ONG Dicko multiplie les actions y compris la sensibilisation des acteurs des médias pour améliorer la nutrition dans les ménages nigé- riens, afin de permettre au pays de disposer d’une main d’œuvre en bonne et parfaite santé et des citoyens qui disposent de leurs pleines capacités cognitives. En s’adressant à l’assistance, la Coordinatrice de la plateforme des Journalistes Nigériens pour la Nutrition, Mme Amina Garba Guiwa s’est félicitée de la tenue d’une telle rencontre qui permettra sans nul doute aux participants d’être édifiés sur les questions de l’alimentation et de nutrition, qui constituent de sujets de préoccupation majeure dans notre pays car c’est pratiquement un enfant sur deux qui est touché par la malnutrition.Pour Amina Garba Guiwa, la plateforme des journalistes nigériens pour la nutrition s’active pour renforcer les capacités des journalistes sur cette thématique afin de faire d’eux des spécialistes. La coordinatrice de la plateforme de souligner la place qu’occupe lesmédias dans le combat contre la malnutrition. «Malgré les efforts consentis par l’Etat et ses partenaires, la contribution des médias dans le renforcement de cette question s’avère indispensable car le pays n’est pas sur la trajectoire d’atteinte nutrition de l’Assemblée mondiale à l’horizon 2025 et l’objectif n°2 des Objectifs de développement Durable (ODD) qui visent à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir une agriculture durable », a souligné Amina Garba Guiwa.

Ibrahim Moussa

Dernière modification le samedi, 18 novembre 2023 10:13

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.