Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Affaires des pesticides: Le Directeur Général de la protection des végétaux reste introuvable !

décembre 02, 2023 0 674

Selon des sources bien informées, le Directeur Général de la protection des végétaux a pris la poudre d’escampette. Le constat a été fait lors de la passation des services avec le nouveau Directeur qui devait le remplacer.A cette date, il reste introuvable. Ce qui laisse croire qu’il a pris la clé des champs, laissant femme et enfants.

Les services de la Gendarmerie qui sont à sa recherche ne sont pas parvenus à mettre la main sur lui, selon nos sources. Pour rappel, l’affaire des pesticides ‘’frelatés, donc non-conformes, avec des bidons dont certains sont venus à moitié scellés, non scellés et d’autres qui sont pratiquement vides’’, objet d’une commande de l’ordre de deux (2) milliards de FCFA avait été révélée par le Ministre en charge de l’Agriculture et de l’élevage, le Colonel Mahamane Elhadji Ousmane, lors du conseil des Ministres du 03 novembre 2023. La forfaiture a même été qualifiée de ‘’criminelle‘’ par le Gouvernement au regard des conséquences désastreuses que ces produits frelatés et non conformes pouvaient avoir sur les cultures et la vie des populations.

Dans la chaine des personnes suspectées, les fournisseurs, le comité de réception, les agents qui ont réceptionné, les convoyeurs et les magasiniers.  A Zinder et à Tahoua, notamment les constats ont été alarmants. En lieu et place des pesticides, sont stockés souvent des bidons d’eau ou d’essence s’ils ne sont pas vides.Toutefois, la vigilance de certains responsables des directions régionales qui avaient des soupçons sur la nature et la qualité des produits livrés n’avaient pas signé les bons de réception et avaient refusé de faire usage desdits produits, ce qui a permis d'éviter des catastrophes certaines.

Les autorités judiciaires avaient été saisies aux fins de poursuite des auteurs, coauteurs et complices de cette forfaiture. Et c’est en ce moment que l’on apprend que le Directeur Gé- néral de la Protection des Végétaux a pris la poudre d’escampette. Les produits ‘’frelatés’’ étaient l’objet d’une commande effectuée par l’État et qui a été livrée en janvier 2023 dans le but d'appuyer les paysans pour traiter leurs cultures en cas d'attaques des insectes et autres ennemis de cultures.

Adoum Boulkassoum

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.