Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

En prélude au sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO: Un intense ballet diplomatique se déploie

décembre 09, 2023 0 524

Lomé ok A la veille du sommet des Chefs d’Etats et de Gouvernement de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) prévu pour le 10 dé- cembre 2023 à Abuja au Nigeria, un intense ballet diplomatique est déployé au sein de l’espace communautaire. Abidjan, Niamey, Ndjamena, Abuja ont été les centres d’un ballet diplomatique pour se concerter avant le rendez-vous ultime du 10 dé- cembre 2023, où le traitement de la crise nigé- rienne est fortement attendu.Désigné par les autorités nigériennes de transition comme Médiateur dans la crise nigérienne, le Pré- sident de la République togolaise, Faure Gnassingbé Eyadema recevra à Lomé ce vendredi 8 décembre 2023, le Président du CNSP, le Général Abdourahamane Tiani. Même si rien à filtrer pour l’instant des entretiens entre le président du CNSP et le Président Togolais, on sait que les discussions porteront exclusivement sur les propositions de la CEDEAO et celles du Niger pour une sortie de crise. Ce qui est sûr, ce déplacement du Chef de l’Etat nigérien chez le Médiateur choisi par le CNSP sera décisive dans la décision que seront amenés à prendre les Chefs d’Etat lors du prochain sommet dans un contexte plus que jamais tendue où des passions se déchaînent ouvrant la voie à de voix jusqu'au-boutistes qui s’élèvent pour un retrait des pays de l’Alliance des Etats du Sahel (AES) en gé- néral et en particulier du Niger de la CEDEAO et de l’UEMOA.

 

Au cours de ces deux dernières semaines, le Niger est au centre de nombreux échanges téléphoniques et de déplacements des Chefs d’Etat des pays membres de la CEDEAO. Abidjan, Niamey, N’Djaména, Abuja ont été les centres d’un ballet diplomatique de hauts responsables institutionnels pour se concerter avant le rendez-vous ultime du 10 décembre 2023, où le traitement de la crise nigérienne est fortement attendu.

Le 29 novembre dernier, le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Omar TOURAY, était à Abidjan où il s’est entretenu avec le Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara. Avec le Chef de l’Etat Ivoirien, il dit avoir donné quelques informations sur le prochain Sommet ordinaire de la CEDEAO qui aura lieu le 10 décembre 2023, à Abuja, au Nigeria, sans autre pré- cision. Deuxième élément du ballet diplomatique, la visite de travail effectuée à Ndjamena en République du Tchad par le Premier Ministre nigérien de Transition, Mahamane Ali Lamine Zeine. Sans être un pays membre de la CEDEAO, le Tchad, un des grands voisins du Niger, joue un rôle important dans le règlement de la crise politique au Niger. C’est en raison certainement de cette proximité que le président Mahamat Idriss Déby Itno, invité par le Président nigérian Bola Ahmed Tinubu au sommet du 31 juillet dernier de la CEDEAO a été dépêché par les Chefs d’Etat de la communauté auprès des autorités militaires qui avaient pris le pouvoir à Niamey en vue d’une sortie rapide de crise. A l’issue de la visite effectuée, mercredi 6 décembre 2023, au Tchad, le Premier Ministre Mahamane Ali Lamine Zeine dit avoir parlé, entre autres, avec le Président de la Transition Tchadienne de ‘’l’évolution des échanges avec la CEDEAO’’. Là aussi pas de détails.Toujours

le mercredi 6 décembre 2023, le président béninois Patrice Talon se rendait à Abuja pour une visite de travail. Même s’’il s’est entretenu officiellement avec son homologue Bola Ahmed Tinubu sur la coopération bilatérale, la crise nigérienne n’a pas manqué de planer dans les échanges. Le Bénin et le Nigeria, pays voisins du Niger, subissent également de plein fouet les effets des sanctions prises par la CEDEAO avec la fermeture des frontières. De part et d’autre des frontières, lespopulations des trois pays réclament la levée immédiate des sanctions, mettant dans l’embarras Cotonou et Abuja.

Dans le même registre diplomatique, le Président du CNSP, Chef de l’Etat, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani rencontrera ce vendredi 8 juillet 2023, le Président de la République Togolaise, Faure Gnassingbé Eyadema. Sollicité par le Niger pour une médiation dans la crise nigérienne ainsi que comme garant avec les Etats-Unis d’Amérique du retrait des troupes militaires françaises du Niger, Faure Gnassingbé a certainement mené en coulisse des pourparlers dont il souhaiterait transmettre les résultats au président du CNSP, Chef de l’Etat, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, avant le sommet crucial du 10 décembre et recueillir les propositions du CNSP et du Gouvernement de transition pour une sortie de crise.Cette visite jettera peut- être les bases d’une négociation avec l’institution communauté, seule voie de sortie de crise.

Adoum Boulkassoum

Dernière modification le samedi, 09 décembre 2023 18:36

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.