Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Communiqué de presse de l’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Éthique et la Déontologie (ONIMED)

décembre 21, 2023 0 449

L’Observatoire Nigérien Indépendant des Médias pour l’Ethique et la Déontologie (ONIMED) s’est réuni en session extraordinaire, le lundi 20 décembre 2023, en vue d’examiner la situation sur le respect des règles d’éthique et de déontologie par les médias nationaux et internationaux traitant de l’actualité nigérienne, dans le contexte particulier que vit notre pays depuis le 26 juillet 2023, avec la prise du pouvoir par le Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) et les événements y relatifs, qui continuent de défrayer la chronique aussi bien au Niger que dans le reste du monde.

Après avoir procédé à un examen approfondi de cette situation qui prévaut depuis bientôt cinq (5) mois, l’ONIMED a fait les constats suivants :

1- Globalement, les médias ont fait preuve de professionnalisme dans la couverture des évènements et le traitement des informations portant sur la crise politique en cours, par un respect scrupuleux des règles d’éthique et de déontologie de la profession, en dépit de quelques dérapages observés sur les réseaux sociaux et relayés par certains médias.

2. Plus que jamais, les médias ont fait preuve d’une plus grande ouverture en donnant la parole aux citoyens, aux structures de la société civile et à d’autres observateurs, à travers des débats, interviews et autres espaces d’expression, en mettant l'accent sur la culture du patriotisme et la consolidation de l’unité nationale.

3. En revanche, l’ONIMED constate et déplore le comportement de certains médias occidentaux prompts à relayer des informations tendant à orienter le débat sur les événements en cours au Niger sur des connotations purement ethniques et régionalistes, en violation flagrante de la Charte d’éthique mondiale des journalistes adoptée par la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) qui, au point 9 de son Préambule, stipule que « le/la journaliste veillera à ce que la diffusion d’une information ou d’une opinion ne contribue pas à nourrir la haine ou les préjugés et fera son possible pour éviter de faciliter la propagation de discriminations fondées sur l’origine géographique, raciale sociale ou ethnique, le genre, les mœurs sexuelles, la langue, le handicap, la religion et les opinions politiques ».

 

Aussi, en ces instants cruciaux de l'histoire de notre pays, le Niger, l’ONIMED :

- Salue le professionnalisme des journalistes nigériens dans le traitement et la diffusion de l'information, tout en les encourageant à faire preuve de plus de vigilance dans ce contexte particulier en cours au Niger dominé par une pluralité des opinions, sur fond de divergences, de respect et de tolérance ;

- Appelle les journalistes à persévérer dans la culture de la confraternité et de la solidarité au sein de la corporation ;

- Invite les médias internationaux à faire preuve de retenue dans le traitement biaisé de l’information concernant le Niger, voire l’Afrique, sachant qu’ils disposent de tous les moyens de vérification des informations qui leur sont rapportées à travers leur réseau de correspondants sur place.

-Déplore toutefois que dans la dynamique citoyenne impulsée par le CNSP que la presse n’ait pas été reçue par les plus hautes autorités malgré le rôle prépondérant des médias dans un contexte de crise ;

- Demande aux autorités du CNSP et au gouvernement de transition de veiller au respect des instruments juridiques nationaux et internationaux consacrant la liberté de presse et d’accompagner les médias nationaux dans leur quête de performance en leur donnant les moyens adéquats pour apporter leur contribution à la nouvelle dynamique du processus de la refondation de la République du Niger ;

-Demande au CNSP et au Gouvernement de transition d’associer pleinement, et sans exclusif, l’ensemble des médias publics et privés nationaux dans la couverture des grands évènements et des déplacements officiels sur la marche du pays.

Fait à Niamey, le lundi 20 décembre 2023

Le President

Assane Soumana

Dernière modification le jeudi, 21 décembre 2023 22:41

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.