Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Société : Le Général Tiani adresse un message fort à la CoLDEFF

décembre 24, 2023 0 680

Tiani hospital visitDans son message à la Nation, à l’occasion du 65ème anniversaire de la commémoration de la République, le Président du CNSP, Chef de l’Etat, le Général Abdourahamane Tiani est encore revenu sur ses engagements relativement à la mauvaise gouvernance, notamment la corruption et les détournements des deniers publics qu’il impute aux différents régimes passés. Sous les régimes précédents, malgré les efforts qui ont été fournis dans ce cadre, ce combat a laissé aux nigériens un goût d’inachevé. Impunité, deux poids deux mesures, règlement de compte, ont été souvent dénoncés par les organisations de lutte contre la corruption. D’où la forte adhésion des nigériens, restés sur leur soif, sur la mise en place de la CoLDEFF.

Le Général de Brigade Abdourahamane Tiani qui est revenu sur les missions assignées à cette structure a dit combien de fois les nigériens ont placé leur confiance en eux et a donné toutes les garanties d’indépendance à la CoLDEFF, dans les limites de son champ de compétence et dans le respect strict des règles de l’art.

 

La lutte contre la corruption, en effet, fait unanimité au sein de toutes les couches sociales au Niger. Le Général Tiani tient à cet important volet qui a été l’un des arguments avancés pour justifier le coup d’Etat du 26 juillet 2023. En témoigne la rapidité et la diligence avec lesquelles, la CoLDEFF a été mise en place. Annoncée dans le message à la Nation du 19 août 2023, l’Ordonnance portant création, missions, composition et modalités de fonctionnement de la Commission de Lutte contre la Dé-linquance Economique, Financière et Fiscale (CoLDEFF) a été adoptée le 13 septembre 2023 et ses 35 membres nommés le 31 octobre 2023, avant d’être renvoyés à l’exercice de leur fonction à la suite de leur prestation de serment, le 16 novembre 2023. Coudée franche est donnée à la Commission de Lutte contre la Dé- linquance Economique Financière et Fiscale (CoLDEFF), dans son adresse à la Nation du 17 décembre 2023, pour mener à bien sa mission sans faire de quartier à qui que ce soit. Pas d’interférence, ni intervention du CNSP et des membres du Gouvernement, a garanti le Chef de l’Etat. ‘’ Je réitère mon engagement, celui du CNSP et du Gouvernement de ne couvrir personne et de prêter main forte à cette Institution pour surmonter toute entrave…’’ a assuré le Général Tiani. ’Nous avons fait le serment de mettre l’Etat dans ces droits. Pas de répit ni de pitié pour ceux qui ont spolié les biens de l’Etat’’, a annoncé le Chef de l’Etat plus que jamais déterminé et engagé dans ce combat.

Le Général Tiani a marqué son engagement, celui du CNSP et du Gouvernement de ne couvrir personne et de prêter main forte à cette Institution pour surmonter toute entrave.

Toutefois, le Président du CNSP a été clair. La CoLDEFF dont les membres sont assermentés doivent travailler dans la limite de champ de leur compétence, ‘’en toute transparence tout en respectant les droits des uns et des autres’’, a averti le Général Abdourahamane Tiani.

Ainsi donc, les membres de la CoLDEFF ne doivent donc pas céder aux chants des sirènes de certains acteurs sociaux ou politiques qui font croire à dessein à l’opinion que cette Institution investie du pouvoir de transiger a compétence sur tout. Ceux-là n’ont d’autre objectif que d’orienter les membres de la CoLDEFF, à travers la publication de listes d’affaires souvent imaginaires et vides, et cristalliser leur regard sur des responsables politiques et administratifs qu’ils veulent à tout prix abattre.

Dans tous les cas, il y’a suffisamment de la matière dans les diffé- rents rapports légués par la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées, de l’Inspection Générale de l’Etat, de la Cour des Comptes, de l’Inspection Générale des Finances, de l’Inspection Générale des Collectivités Territoriales, de l’Agence Judiciaire de l’Etat, pour que la CoLDEFF ne se trompe pas. Sans compter qu’elle a également compétence pour mener des investigations sur tous les faits de délinquance, économique, financière et fiscale sur l’ensemble du territoire national. Sauf que pour le moment on n’a pas précisé la période de gestion qui sera couverte par les différentes investigations de la CoLDEFF. Avis.

Adoum Boulkassoum

Dernière modification le dimanche, 24 décembre 2023 18:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.