Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Relations Niger-Bénin : Patrice Talon change son fusil d’épaule

décembre 24, 2023 0 537

Patrice

Après cinq (5) mois de fermeture de sa frontière avec le Niger suite aux sanctions de la CEDEAO, le Président béninois Patrice Talon veut tourner cette page sombre des relations tendues avec le Niger. Il souhaite reprendre les relations avec ses voisins qui sont sous régimes militaires. Il s’agit notamment du Burkina Faso et surtout du Niger qui subit actuellement les affres des sanctions de l’organisation communautaire sous régionale. L’annonce a été faite ce jeudi 21 décembre 2023 par le Président béninois lors d’un discours pré- senté devant l’Assemblée nationale.

« Nous voulons le rétablissement des relations avec les pays où les coups d’Etat sont intervenus”, a assuré le chef de l’Etat béninois devant les députés. Il a par ailleurs souligné que “le Bénin n’a jamais souhaité que les sanctions imposées” par les institutions internationales mettent en difficulté les citoyens de ces pays. Il a par la même occasion dénoncé La prise de pouvoir par les armes qui doit être condamnée par tout démocrate convaincu.

Le Chef de l’Etat béninois d’ajouter qu'il y avait "un temps pour condamner, un temps pour exiger et un temps pour faire le point et prendre acte". Ici, il fait sûrement cas du Niger voisin qui a connu un coup d’Etat le 26 juillet 2023 et sur lequel pleuvent des sanctions de par le monde.  

Patrice Talon veut sauver les Meubles

 

Sans attendre la levée des sanctions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest, le président béninois commence à changer de langage. Une décision certainement prise pour sauver son pays le Bénin du naufrage économique, lorsqu’on sait que le Niger est le principal partenaire du pays dont la quasi-totalité du fret transit par le port de Cotonou. Après cinq (5) mois de fermeture de frontière avec le Niger, l’économie béninoise tourne au ralenti et les citoyens continuent d’exprimer leur ras-le-bol face à la décision du gouvernement de fermer la frontière avec le Niger. Une situation qui a poussé les opérateurs économiques et le gouvernement à acheminer les produits en destination du Niger via le corridor burkinabé.

Face à ce comportement des autorités béninoises qualifié d’inimitié, les opérateurs économiques nigériens qui se plaignaient déjà des tracasseries sur le corridor béninois menacent d’abandonner ce corridor pour se diriger vers d’autres pays ayant un littoral tels que le Togo, le Ghana, la côte d’Ivoire et même l’Algérie. Ce désir de changer de port semble aussi être l’option des autorités de la transition.

Dans une correspondance en date du 12 décembre 2023, adressée au représentant pays du Programme Alimentaire Mondiale (PAM), le Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération et des Nigériens à l’Extérieur M. Bakary Yaou Sangaré a informé le responsable humanitaire du nouveau corridor par lequel l’aide humanitaire devrait être acheminé au Niger. « J’ai l’honneur de vous informer que pour tout acheminement de l’aide humanitaire au Niger, il faudrait utiliser exclusivement le corridor Lomé-Ouagadougou-Niamey », a précisé le chef de la diplomatie nigérienne.

Une autre donne qui peut jouer dans ce changement de ton du Pré- sident béninois pourrait être le pourcentage dont son pays va bé- néficier dans le cadre de l’acheminement du pétrole brut nigérien au port de Sémé. La reconnaissance du coup d’Etat par la CEDEAO et la mise en place d’un comité pour les négociations peut aussi servir d’une perche tendue par l’organisation communautaire et que le Président béninois compte prendre.

L’annonce du retour progressif de certains partenaires traditionnels du Niger tels que les américains et tout récemment les allemands peut également influencer Patrice Talon dont une part importante de l’économie de son pays provient des transactions effectuées avec les pays voisins sous régimes militaires.

Patrice talon va-t-il se désolidariser des autres chefs d’Etat de la CEDEAO avant l’heure et joindre l’acte à la parole en ouvrant sa frontière avec le Niger ?

Wait and see!

Ibrahim Moussa

Dernière modification le dimanche, 24 décembre 2023 18:27

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.