Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

32ème anniversaire du PNDS : Un anniversaire dans la méditation

décembre 29, 2023 0 876
Images d'archives Images d'archives

Le 23 décembre 2023 le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya) a eu 32 ans. Un anniversaire passé sous silence en raison de la suspension des activités des partis politiques depuis l’avè- nement du CNSP au pouvoir qui a renversé le Président Mohamed Bazoum. En ce moment crucial de l’histoire politique du Niger, le PNDS n’a naturellement pas commémoré sa date anniversaire. Pas un seul mot des principaux responsables du PNDS qui pour la plupart sont détenus en prison ou vivent en clandestinité ou en exil, dans un contexte de rude adversité, d’épreuves, de division et de méditation pour le parti. Des épreuves qui rappellent à bien d’égards l’appel historique de l’ancien président de la République, ancien président du PNDS, au 8ème congrès du parti tenu en décembre 2022 qui prévenait sur le danger de la division. Plus que jamais, les militantes et militants du PNDS, durement affectés par le coup d’état du 26 juillet 2023, traversés par de profondes divergences et de divisions doivent se remémorer de cet appel solennel de Issoufou Mahamadou. « La plus grave des fautes, c’est la division. Retenez cette leçon de l’histoire. Ne l’oubliez jamais, jamais, jamais !!!!», avait prévenu l’ancien président de la République, Issoufou Mahamadou, premier président du PNDS-Tarraya à l’ouverture du 8ème congrès du PNDS-Tarayya tenu du 24 au 25 décembre 2022 à Niamey.

Comme dans une vision pré- monitoire, Issoufou Mahamadou, malgré un agenda chargé au moment de la tenue des assises de ce congrès, avait tenu à être à être présent pour lancer cet appel. Avec insistance, il a lancé, à cette occasion à l’endroit des militantes et militants du PNDS ce message : « Transmettez aux camarades des villes, des villages et de la diaspora le message suivant : restons unis, restons toujours unis, restons toujours et toujours unis. L’unité est le mantra que nous répétons depuis toujours ».

Dans son adresse aux Congressistes, l’ancien Président de la République a aussi relevé que « … l’histoire nous enseigne qu’on est toujours vaincu par sa propre faute et toujours victorieux par la faute de l’adversaire ».

Dans la même lancée, à l’occasion de son investiture à la présidence de la République, Mohamed Bazoum a bien rappelé le principe cardinal qui a été la boussole du PNDS. « Nous avons en effet eu le bonheur de créer un parti autour d'une vision basée sur des principes et des valeurs solides portés par une direction profondé- ment pénétrée par ces valeurs. Cette foi militante propre à notre matrice idéologique et les valeurs qui lui sont consubstantielles nous a mis à l'abri des maladies qui vont par la suite miner et ravager toutes les autres formations politiques de la place. Mais, à la vérité, si nous avons eu cette fortune, c'est aussi et peut-être surtout parce que notre parti a bénéficié d'un leadership hors du commun », a rappelé le Président Mohamed Bazoum.

Ce trente deuxième anniversaire qui intervient dans un contexte de rupture de l’ordre constitutionnel suite au coup d’état du 26 juillet 2023 qui a renversé le président Mohamed Bazoum, porté brillamment au pouvoir par le PNDS et ses alliés, a été l’occasion pour de nombreux militants du PNDS, de méditer en silence les moments forts de l’histoire du parti, cette structure politique qui a donné deux brillants Présidents au Niger et qui a jeté les bases d’un Niger résolument orienté vers le progrès. Aujourd’hui, victime d’un coup d’Etat militaire, le PNDS vit la plus grande adversité de son existence et l’épreuve la plus douloureuse de son existence.

Après presque vingt ans d’opposition, le parti a connu une ascension fulgurante qui l’a porté au pouvoir en 2011 sous la conduite du Président Issoufou Mahamadou. Avec la mise en œuvre du programme de Renaissance Acte I et II, le Président Issoufou Mahamadou a transformé radicalement le Niger avec des infrastructures structurantes et des réalisations au profit des populations qui ont forcé respect et admiration de bon nombre de pays de par le monde. Sa vision et son influence tant sur le continent qu’à l’international lui ont valu de piloter plusieurs projets ambitieux pour l’Afrique et le Monde. Son bilan élogieux a permis au PNDS, après deux mandats du Président Issoufou de jouir à nouveau de la confiance des nigériens qui ont porté le candidat du PNDS, Mohamed Bazoum, porteur du Programme de Renaissance Acte III, à la Magistrature suprême. Dans la droite ligne de la continuité, le Président Mohamed Bazoum a poursuivi avec succès l’œuvre entamée par le Président Issoufou avant les événements du 26 juillet 2023. Moments éprouvants pour le PNDS-Tarayya qui encaisse des coups de partout sur fonds de divergence à l’interne. Le parti rose vat-il surmonter cette redoutable épreuve ? Tout dépendra du comportement de ses jeunes militants qui avaient mis à profit le 32ème anniversaire du parti pour méditer sur les nombreux avertissements des précurseurs du parti qui n’ont cessé d’appeler à l’unité, à la discipline et à la cohésion.

Adoum Boulkassoum

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.