Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

14ème revue sectorielle annuelle «eau et assainissement »

juillet 18, 2021 0 783

Le Mardi 13 juillet 2021, le Premier Ministre Chef du Gouvernement M. Ouhoumoudou Mahamadou a présidé à l’Hôtel Radisson Blu de Niamey, la cérémonie d’ouverture des travaux de la 14ème revue sectorielle annuelle du secteur de l’eau et assainissement 2021. Au cours des trois jours que dureront les travaux de cette instance, les participants vont évaluer l’état de mise en œuvre des recommandations et des engagements du dialogue politique, de la revue précédente et de la cohérence des démarches par rapport aux objectifs poursuivis sur la question de l’eau et l’assainissement. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence du Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement M. Adamou Mahaman, du Gouverneur la région de Niamey M. Oudou Ambouka, des membres du gouvernement, du Chef de File des Partenaires Techniques et Financiers et plusieurs autres personnalités.
‘’Gestion intégrée des ressources en eau’’ (GIRE) : Facteur de développement local et de prévention des conflits tel est le thème choisi par cette 14ème revue sectorielle annuelle de l’eau et l’assainissement 2021.

IMG 20210718 WA0021
L’occasion était bonne pour les parties prenantes à cette rencontre de prendre la parole chacun à son tour pour exprimer ses attentes sur la question de l’eau et de l’assainissement.
Dans l’allocution qu’il a prononcée, le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, M. Adamou Mahaman, a souligné que le programme de la Renaissance Acte 3 dont les orientations sont déclinées à travers la Déclaration de la Politique Générale présentée par S.E.M Ouhoumoudou Mahamadou, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, devant l’Assemblée Nationale, le 26 mai 2021, prévoit à l’Horizon 2025, les réalisations suivantes: 30 000 équivalents points d’eau modernes en milieu villageois et 5000 points d’eau pastoraux ; l’optimisation des centres urbains existants et l’intégration des nouveaux dans le périmètre concédé à la société du patrimoine des Eaux du Niger (SPEN), avec comme objectifs la réalisation de 460.000 branchements particuliers et 10.000 bornes fontaines ; l’amélioration des conditions d’hygiène et d’assainissement pour assurer un accès à tous aux latrines et aux urinoirs publics décents ;et l’opérationnalisation du Plan d’Actions National de Gestion Intégrée des ressources en Eau par la mise en place des agences de l’eau dans les huit(8) sous bassins’’.
Le Ministre Adamou Mahaman de rappeler qu’au cours de la dernière décennie, le Niger a connu des progrès indéniables dans l’amélioration de la gouvernance de ses ressources en eau suivant l’approche GIRE. Sans être exhaustif, le Ministre en charge de l’Hydraulique et de l’assainissement a rappelé entre autres ‘’le transfert des compétences de la gestion de l’eau aux collectivités territoriales région et communes, l’élaboration et l’adoption en mai 2017 du Plan d’Action National de Gestion Intégrée des Ressources Eau (PANGIRE), la mise en œuvre du cadre institutionnel et des organes GIRE au niveau national et la mise en place et l’accompagnement des organes GIRE de gouvernance de l’eau à l’échelle des villages, des communes et des sous bassins hydrologiques’’.


Le Ministre Adamou Mahaman de relever que conformément à la feuille de route pour les 100 jours du Président de la République, le Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement a entrepris des actions qui ont conduit d’une au parachèvement des chantiers de réalisation d’ouvrages d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement et d’autre part l’engagement de nouveaux travaux sur l’ensemble des régions.
Pour sa part, le Représentant du chef de file des Partenaires Techniques et Financiers a précisé que l’accès à l’eau potable pour tous constitue clairement une des priorités d’investissement du gouvernement dans le développement du capital humain tel qu’exprimé dans la Déclaration du Politique Générale du Gouvernement.
‘’Le choix de la thématique de l’année 2021 constitue aussi l’expression de la volonté du gouvernement et de ses partenaires de mettre en œuvre de manière holistique le principe du droit fondamental d’accès à l’eau pour tous citoyens nigériens. La gestion intégrée des ressources en eau est une priorité pour tous les partenaires techniques et financiers du secteur. Sa mise en œuvre est un indicateur des Objectifs de Développement Durable et aussi une condition sine qua none pour assurer un partage équitable et durable des ressources en eau’’ a martelé le Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers.
En ouvrant les travaux, le Premier Ministre Chef du Gouvernement M. Ouhoumoudou Mahamadou a adressé ses sincères remerciements et reconnaissances à l’endroit des participants pour leur présence effective à cette 14ème revue sectorielle de l’eau et de l’assainissement. Il a saisi l’occasion pour témoigner toute la gratitude du gouvernement aux partenaires au développement qui œuvrent inlassablement aux côtés du Niger dans la lutte contre la pauvreté en général et pour l’amélioration de service d’eau potable, d’hygiène et d’assainissement.
Le Premier Ministre d’indiquer que la présente rencontre représente un événement majeur, au cours duquel, l’Etat et les partenaires au développement se penchent sur l’état d’avancement du secteur de l’eau et de l’assainissement en mesurant ensemble les progrès réalisés afin de proposer des voies d’amélioration en vue d’atteindre et les objectifs fixés.
M. Ouhoumoudou Mahamadou de faire comprendre aux participants que ‘’le Niger est confronté ces dernières années à des problèmes d’insécurité avec des pertes en vies humaines, des personnes déplacées, des refugiés internes et externes. Il fait également face à des conflits intercommunautaires dont certains ont pour cause l’accès à l’eau.
‘’Vous comprenez donc l’importance du thème central retenu pour cette année. En effet, dans le cadre de l’agenda 2030, la communauté internationale s’est engagé à ce que personne ne soit en marge du processus de développement et que les personnes les plus vulnérables seront priorisées dans les actions à entreprendre’’ a laissé entendre le Premier Ministre.


Mahamat Moussa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.