Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Insécurité alimentaire : démarrage de la distribution gratuite ciblée des vivres

février 19, 2022 0 678

C’est désormais chose faite. L’opération tant attendue de distribution des vivres aux personnes vulnérables a été lancée par le Directeur de cabinet du Premier Ministre, M. Laouali Chaibou ce jeudi 17 février  2022 dans la commune rurale de Sakoira (région de Tillabéri).

Le fait de donner le coup d’envoi dans la région de Tillabéri ne pas un fait de hasard car la région du fleuve totalise le plus grand nombre de communes (22) les plus touchées par l’insécurité alimentaire du fait de l’insuffisance de la pluviométrie mais aussi des attaques terroristes qui ont empêché aux paysans d’exploiter leurs lopins de terre. Cette première phase va concerner également quatre (4) communes de la région de Tahoua, cinq (5) communes et huit (8) communes de la région de Diffa.

La deuxième phase va touchera environ 700.000 personnes et sera élargie aux autres zones extrêmement vulnérables dans toutes les régions du pays, a précisé le directeur de cabinet du Premier Ministre.

Les populations de Sakoira, premières bénéficiaires de l’opération distribution gratuite des vivres ont manifesté toute leur joie et leur reconnaissance envers le gouvernement pour ce geste qui intervient au moment où ils en ont le plus besoin.

Le directeur de cabinet d’ajouter que l’aide de l’Etat se poursuivra jusqu’à la période de soudure qui bon an, mal an, est l’un des moments les plus durs pour les paysans.

Cette distribution gratuite des vivres rentre dans le cadre du plan d’urgence adopté par le gouvernement d’un montant d’environ 160 milliards de F CFA, suite aux résultats des missions d’évaluation de la campagne agricole 2021 effectuées par les membres du gouvernement sur l’ensemble des huit (8) régions du pays.

Ces résultats ont fait ressortir une baisse de la production agricole de 37% par rapport à l’année 2020 et un déficit de 40% par rapport aux besoins des populations, 6430 villages agricoles déficitaires répartis dans 257 zones vulnérables, avec un bilan fourrageur déficitaire d’environ 46% des besoins du cheptel, a souligné M. Laouali Chaibou.

Globalement ce sont 2.578.384 personnes qui seront assistées par l’Etat et ses partenaires sur la période de novembre 2021 à mars 2022, a indiqué le Directeur de Cabinet du Premier Ministre.

Après le lancement de l’opération de distribution gratuite ciblée des vivres, qui est la concrétisation de la promesse du Président de la république Mohamed Bazoum auprès des populations à l’occasion de ces déplacements dans les zones affectées par les conflits, l’étape prochaine est celle de veille pour que ces céréales ne soient détournées à d’autres fins ou par certaines composantes de la société au niveau local. Cette inquiétude a d’ailleurs été soulevée le dimanche 13 février dernier par les partis politiques de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN).

Si la MRN a touché du doigt ce problème, c’est sûrement compte tenu des malversations qui entouraient souvent ces opérations et qui ont conduit à des arrestations des élus locaux dans plusieurs localités du pays.

Selon les organisations humanitaires, 15% de la population nigérienne soit près de 3.000.000 de personnes vivent dans une situation d’insécurité alimentaire au Niger et il faut mobiliser plus de 500 millions de dollars auprès de la communauté internationale pour couvrir les besoins humanitaires de ces populations.

Ibrahim Moussa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.