Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Examens de fin d’année : la HALCIA veille au grain, des faussaires déjà écroués

août 04, 2021 0 871

En cette période d’examens de fin d’année, notamment le BEPC et le BAC, la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (HALCIA) s’acharne à assurer l’organisation desdits examens dans toute la rigueur requise en luttant contre toutes les formes de fraudes et de tricheries. 

Il y a quelques jours finissait l’organisation des examens du BEPC. De l’avis général, ces examens se sont bien déroulés sur toute l’étendue du pays. Il faut dire que cette prouesse a été réalisée grâce justement à l’implication de la HALCIA sur tout le long du processus. Les commissaires de cette institution qui ont été dépêchés au niveau de plusieurs centres d’examen à travers le pays ont fait montre d’un professionnalisme sans faille et d’une certaine rigueur pendant le déroulement des examens, de l’ouverture des épreuves jusqu’à la proclamation des résultats définitifs. Le taux moyen de 20,50% obtenu au niveau national reflète bien le niveau réel des élèves. 

Toutefois, en dépit des mesures de surveillance strictes instituées par les responsables de la HALCIA, il n’a pas manqué quelques cas qui ont tenté l’aventure. Mais mal leur en a pris, ils n’ont eu aucune chance avec les responsables de la HALCIA intrépides et vigilants. Ainsi, à Bouza, un responsable d’établissement et une élève sont tombés dans les mailles de la HALCIA. Ils ont été remis immédiatement aux structures compétentes pour s’occuper de leur sort. 

A Téra également, un agent des Forces de Défense et de Sécurité en mission dans un centre d’examen a eu le culot de tenter la fraude pour aider sa sœur en pleine épreuves. 

Tous les deux ont été remis au tribunal de Téra pour qu’ils répondent de leurs actes. A la fin de l’organisation des examens du BEPC pour cette session 2021, une réunion d’évaluation qui a regroupé les différents acteurs a été tenue la semaine dernière. Il est sorti de cette rencontre un sentiment général de satisfaction sur la réussite de l’organisation. 

Après le BEPC, vient le tour du BAC qui commence ce 4 Août 2021 après un petit report pour des raisons techniques. Là aussi, la HALCIA a été sollicitée par le ministre de l’Enseignement Supérieur pour assurer la supervision. 

Plusieurs réunions ont été tenues avec l’Office du Baccalauréat du Niger (OBN) pour discuter des mesures à prendre pour une bonne tenue de ces examens. Aux dires des responsables de la HALCIA, la même rigueur sera de mise pour déjouer toute tentative de fraudes. 

Qui plus que la HALCIA a tiré beaucoup de leçons sur les techniques de triches utilisées par certains candidats. 

Larouedelhistoire.com 

 

Dernière modification le mercredi, 04 août 2021 11:36

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.