Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Distribution des MILDA dans les écoles: A Agadez, le comité d’organisation met les bouchées doubles pour une 1ère campagne réussie!

août 08, 2022 0 1229

Sur Initiative du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef), le Partenariat Mondial pour l’Education (PME), finance une campagne de distribution des Moustiquaires Imprégnées à Intervention de Longue Durée (MILDA) pour la première fois dans les établissements scolaires du Niger.

Cette phase expérimentale va toucher les régions d’Agadez et Tahoua. Dans l’Aïr, c’est quatre (4) communes: Agadez, Dabaga, Tablelot et Tchirozérine qui sont ciblées ainsi que les départements d’Illéla et Madaoua, dans la région de Tahoua.  

En prélude à cette distribution, les acteurs au niveau d’Agadez sont à pied d’œuvre pour sensibiliser la population mais aussi pour cerner et surmonter les éventuelles difficultés qui peuvent se dresser devant eux. Dès ce lundi 8 août 2022, des concertations ont été entamées en vue de la réussite de cette campagne inédite dans la lutte contre le paludisme au Niger.

La première réunion a regroupé la Direction Régionale de la Santé Publique (DRSP) et la Direction de L’Education Nationale. La seconde rencontre s’est tenue au sultanat de l’Aïr et s’est focalisée sur le plaidoyer à mener à quelques jours de la campagne de distribution des MILDA dans les écoles. En plus des deux directions ci-haut évoquées, la réunion a regroupé autour de la table, le représentant du Sultan, les présidentes des Associations des femmes, les parents d’élèves et autres notables du Sultanat.

L’objectif assigné à ces deux rencontres est de mobiliser le maximum d’élèves et leurs parents, afin qu’ils soient au rendez-vous, des 12 et 13 août 2022, dates buttoirs pour la distribution des MILDA, surtout que l’opération intervient pendant les vacances scolaires.

AZ

A l’occasion des échanges, les participants ont été édifiés sur ce qui est attendu d’eux et des raisons même qui ont conduit l’Unicef à entreprendre pour la première fois au Niger, une campagne de distribution des MILDA dans les écoles.

Après avoir salués l’initiative, les participants aux deux rencontres ont demandé des explications sur les tenants et aboutissants de cette campagne. Parmi les questions posées figurent entre autres : les raisons qui ont conduit au choix des élèves du primaire et pas ceux de l’école coranique, les motifs de la distribution pendant les vacances et pas en période des classes, les raisons du choix des deux régions (Agadez et Tahoua). A toutes ces questions, des réponses appropriées ont été apportées par les membres du comité d’organisation de l’évènement.

Mesurant l’importance de la campagne, les acteurs présents à la rencontre ont assurés leurs interlocuteurs, de leur présence effective le jour-j. Ils viendront assez nombreux en compagnie de leurs enfants, ont-ils affirmés.

Les réunions de concertation se poursuivront demain mardi 9 août 2022 avec cette fois-ci, les directeurs des 101 écoles concernées au niveau de la ville d’Agadez.

AZ1

Une campagne en plein pic du paludisme

Du début de l’année, à la date du 8 Août 2022, Agadez a enregistré un total de 9142 cas de paludisme, soit un taux de 5,63% de la population totale de la région.

La situation des cas de paludisme par tranches d’âges telle que donnée par M. Issa Mingo, Coordonnateur Tuberculose de la DRSP/P/AS d’Agadez et communicateur du comité, donne les chiffres suivants: Zéro à 11 mois : 1054 cas ; 1 à 4 ans: 1886 cas ; 5 à 14 ans : 2148 cas, plus de 15 ans : 4054 cas et femmes enceintes : 860 cas. M. Mingo de préciser que sur les 9142 cas au total, aucun décès n’a été enregistré à la date d’aujourd’hui.

En parcourant les chiffres, il ressort que les enfants de la tranche d’âge de 5 à 14 ans sont les plus touchés après les plus de 15 ans. Ce qui prouve que le choix opéré par l’Unicef de distribuer les MILDA dans les établissements scolaires est juste et justifiable.

Constatant que cette tranche d’âge est très négligée voire même écartée dans les différentes campagnes de distribution des moustiquaires imprégnées, l’Unicef veut expérimenter les MILDA dans les écoles afin de contribuer à la préservation de  la santé des élèves. Car, avoir des élèves en bonne santé est synonyme des bras valides capables de booster le développement du pays.  

Au total, c’est 190.000 moustiquaires imprégnées d’insecticides qui seront distribuées dans 1086 écoles des districts sanitaires d’Agadez commune, Tchirozérine ainsi que Illéla et Madaoua les 12 et 13 août 2022.

Ibrahim Moussa,

Envoyé spécial

Dernière modification le lundi, 08 août 2022 23:23

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.