Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Mise en œuvre de la ZLECAF : les journalistes Africains Francophones en conclave à Dakar

septembre 07, 2022 0 550

Malgré le lancement de la phase opérationnelle et la rentrée en vigueur de la ZLECAF en 2019, le processus de mise en œuvre effective traine toujours, d’où l’organisation d’une série d’ateliers au profit des journalistes africains dont la première rencontre a réuni en juillet dernier, à Nairobi au Kenya, des journalistes anglophones du continent.

C’est Ce mercredi 7 Septembre 2022, les journalistes Africains Francophones ont débuté une session de travail de trois (3) jours à Dakar dans le cadre de la mise en œuvre de la Zone du Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF).  Organisée par la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), la rencontre vise à outiller les journalistes sur l’état des lieux du processus de la ZLECAF pour les pays africains et le rôle important que les médias peuvent jouer dans la concrétisation de cette intégration économique.

L’objectif général de la formation est de conforter la connaissance et l’appréhension du rôle de la ZLECAF dans l’impulsion de la croissance économique. La rencontre de Dakar constitue également une opportunité d’apprentissage par les pairs où les participants en partageant leurs expériences afin d’explorer les approches et techniques les plus récentes sur l’établissement de rapports sur les projets de développement.

En plantant le décor de la réunion, M. Adeyinka Adeyimi, conseiller principal  au Centre Africain pour les politiques commerciales à la Division de l’intégration Régionale  et du Commerce à la CEA, a mis l’accent sur les points qui seront développés notamment: approfondir les connaissances sur la ZLECAF, les intérêts que les pays africains peuvent en tirer de la zone du libre-échange et surtout le partage des connaissances produites par la CEA dans le cadre du commerce  intra-africain. Il a également évoqué les trois (3) étapes qui ont caractérisé la marche vers l’effectivité de la ZLECAF à savoir: la signature, la ratification  et la mise en œuvre. «Si aujourd’hui, les pays africains sont partagés entre ces trois (3) étapes, c’est parce qu’ils font face à plusieurs défis d’ordre technique et politique », a souligné M. Adeyinka Adeyemi.

Photo

Plusieurs communications vont être présentées à l’occasion de  la rencontre dont entre autres: l’état de mise en œuvre de la ZLECAF, les défis de la communication sur la ZLECAF, Journalisme et Développement Humain, quels enjeux pour la stimulation de la croissance économique dans les productions médiatiques, quels sont les défis auxquels les journalistes sont confrontés ?…

Le pourcentage en matière du commerce intra-africain est aujourd’hui à 15%, a précisé Mme Mahlet Girma, consultante au Bureau de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et ancienne de la Division de l’Intégration Régional et du Commerce à la CEA.

’’L’effectivité de la ZLECAF va non seulement booster le commerce entre les pays africains avec l’élimination des barrières douanières et affranchir le continent de la dépendance du commerce avec les autres parties du monde’’, a martelé Mme Girma.

Dans sa présentation, Dr Elizata Ouoba Campaoré, de l’Institut d’Etude et de Recherche sur les Médias, l’information et la Communication à l’Université Joseph Kizerbo de Ouagadougou, a accentué son intervention sur le rôle important que les medias peuvent jouer dans la mise en œuvre de la Zone du Libre Echange Continental Africaine à travers des productions pour sensibiliser les parties prenantes sur l’utilité d’une telle zone.

A la date d’aujourd’hui, 54 pays ont signé la ZLECAF parmi lesquels, 43 Etats parties ont déposé leurs instruments de ratification de la ZLECAF.

Depuis quelques jours, sept (pays) du continent ont été choisis dans le cadre de la phase pilote pour commercer entre eux dans le cadre de la mise en œuvre effective de la ZLECAF.

Ibrahim Moussa

Envoyé Spécial

Dernière modification le mercredi, 07 septembre 2022 17:01

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.