Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Protection des données à caractère personnel: La HAPDP s’ouvre aux médias

septembre 15, 2022 0 513

Installée en 2020 et opérationnelle à partir de juillet 2022, la Haute Autorité de Protection des données à caractères Personnel (HAPDP) poursuit ces activités de sensibilisation des couches socioprofessionnelles du pays.

Après le gouvernement, les acteurs de la société civile et les magistrats, c’est autour du 4ème pouvoir, la presse, d’être sensibilisée par l’institution dirigée par Mme Sanady Tchimaden Hadatan. C’est ce mercredi 14 septembre 2022 que l’équipe au complet que dirige Mme Sanady a rencontré les journalistes en présence des responsables de l’institution sœur du Burkina Faso, la Commission de l’Informatique et des Libertés (CIL) représentée par sa présidente accompagnée de son staff également.

Edifier les journalistes sur l’organisation, la composition et le fonctionnement de la HAPDP et ce qui est attendu des journalistes par l’institution ont constitué le principal menu de la rencontre qui a duré une journée.

En s’adressant à l’assistance, la Présidente de la HAPDP, Mme Sanady Tchimaden Hadaten d’évoquer l’importance de la protection des données personnelles. «Cette collecte des données, si elle reflète un avantage pour le citoyen pour l’accès à des services essentiels pour lui, peut être aussi un risque lorsque l’on sait que les informations que nous délaissons, nous mettent à nue et peuvent être utilisées ou vendues par des grands groupes», a martelé la présidente de la HAPDP.

«La Haute Autorité des protections des données à caractère personnel est une autorité administrative indépendante, chargée de veiller à ce que le traitement et l’usage des données à caractère personnel ne portent pas atteinte aux libertés publiques ou ne comportent pas de menace à la vie privée des citoyens, en particulier dans l’utilisation des technologies de l’information et de la communication», a ajouté Mme Sanady Tchimaden Hadatan.

Plusieurs communications ont été présentées dans le but de sensibiliser les journalistes sur les données à caractère personnel ainsi que les voies à suivre pour saisir l’institution en cas de besoin.

Malgré son jeune âge, la Haute Autorité de Protection des données Personnelles (HAPDP) est en train de faire son bonhomme de chemin avec la réalisation de plusieurs activités en un laps de temps. Ce dynamisme qui est à mettre à l’actif de la présidente de l’institution et son équipe, lui a valu les félicitations de sa consœur ainée du Burkina Faso, la CIL, qui malgré ses 17 ans d’expériences a été impressionnée par les résultats engrangés par la (HAPDP).

Dans sa communication, le Directeur des Archives de l’Information et des Relations Publiques de la HAPDP, M. Sani Illa Maigoro, a présenté une esquisse du travail de communication que l’institution compte faire avec les médias.

Il a clairement souligné que son institution est ouverte aux médias et toutes les propositions qui iront dans le cadre de la production des activités et la visibilité de l’institution sont vivement attendues de la part des journalistes.

Cette rencontre qui est la première du genre mais qui va se poursuivre dans la durée a été un cadre d’échanges qui a permis aux participants d’échanger les expériences dans le cadre de la protection des données à caractère personnel.

Conformément à sa mission, la Haute Autorité de Protection des données à caractère personnel doit veiller à la conformité des traitements des données à caractère personnel avec les dispositions des textes en vigueur et les conventions internationales que le Niger a régulièrement ratifiés.

Ibrahim Moussa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.