Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

57ème édition de la cure salée: Les festivaliers réconfortés par la présence active du Premier Ministre S.E.M Ouhoumoudou Mahamadou!

septembre 26, 2022 0 506

Organisée depuis plus d’un demi-siècle, la rencontre des éleveurs nomades se poursuit chaque année à la même période, celle coïncidant avec la fin de la saison des pluies. C’est à Ingall, localité située à 160 kilomètres d’Agadez, chef-lieu de la région du même nom, que l’évènement accueille chaque année des milliers de festivaliers venus de plusieurs contrées du Niger et des pays voisins.

De son début à aujourd’hui, la cure salée est toujours lancée par une autorité publique qu’elle soit président de la République, Chef de l’Etat, premier ministre ou ministre tout court.

Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou a ainsi emboité le pas à ses prédécesseurs en effectuant le déplacement d’Ingall, le vendredi 23 septembre 2022. Etat des lieux de la campagne agro-sylvo-pastorale de l’année en cours, brassage culturel, vaccination du cheptel, prestations culturelles, cohésion sociale, tels sont, entre autres, sujets qui ont été développés lors de cette 57ème édition sur le site de la cure salée dénommé site ‘’Hadiza, Awilaher’’.

facebook 1664092537378 6979709985896267974

Une présence active du chef du gouvernement

Aussitôt arrivée dans la ville historique d’Ingall à la mi-journée et malgré le soleil ardent, le Chef du gouvernement a mis cap sur le site des festivités, où il est attendu par des milliers des festivaliers venus de plusieurs contrées du pays voire même des pays voisins.

Présent durant tout le cérémonial protocolaire, le Premier Ministre a suivi avec le public venu nombreux, l’ensemble des activités culturelles qui étaient au menu de cette fête annuelle des pasteurs et agro-pasteurs.

Vaccination du cheptel, courses des chevaux et des chameaux, concours des ânes harnachés, concours de la beauté féminine et masculine chez les peulhs, compétition du ‘’tendé’’ chez les Touaregs, bref, Ouhoumoudou Mahamadou n’a raté aucun évènement, qu’il soit officiel ou parallèle en lien avec la 57ème édition de la cure salée. Cette présence active permanente a été saluée par les festivaliers durant les 48 heures que le Chef du gouvernement a passées avec eux à Ingall.

Leur joie était d’ailleurs plus intense car la curée salée cette année a eu lieu dans un contexte de satisfaction de la part des pasteurs et agro-pasteurs qui ont reçu de la part du gouvernement, une quantité suffisante d’aliment bétail comme l’ont souligné les présidents de l’association des éleveurs et son homologue des organisations paysannes. Cette dotation a d’ailleurs facilité la parfaite compréhension du thème choisi par la 57ème édition de la curée salée intitulé : ‘’Alimentation du bétail et la cohésion sociale chez les pasteurs et agro-pasteurs’’.

La dotation en aliment bétail est une promesse faite à l’occasion de la 56ème édition par le Président de la République Mohamed Bazoum. Un autre motif de satisfaction chez les éleveurs est l’annonce faite par le ministre de l’élevage Abdoulkadri Tidjani, d’une situation globalement satisfaisante en matière du fourrage à travers le pays, cette année.

IMG 20220924 WA0231

Des réelles ambitions d’innover la cure salée

Très satisfaits des dispositions prises et envisagées par le gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des éleveurs, ces derniers ont pris l’initiative d’apporter leur concours pour innover l’organisation de leur fête. C’est M. Djibo Bagna, président de la plateforme paysanne, qui a fait l’annonce devant le Chef du gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou et le Ministre de l’élevage, porte-parole du gouvernement M. Abdoulkadri Tidjani.

«Nous comptons prendre en charge nous-mêmes l’organisation des prochaines éditions de la Cure Salée, même si c’est avec des cotisations de nos militants et des appuis des partenaires, car l’Etat, a beaucoup de choses à gérer», a annoncé le patron de la plateforme paysanne. L’innovation de la cure salée est aussi dans l’agenda du gouvernement comme l’a souligné le Ministre de l’élevage et porte-parole du gouvernement M. Abdoulkadri Tidjani. «le Ministère va mettre incessamment un comité d’experts en place dont le cahier de charges sera la réflexion sur d’autres modalités de financement et d’organisation de la cure salée pour en faire un évènement majeur international qui puisse s’autofinancer et avoir une dimension économique avérée», a laissé entendre le Ministre de l’élevage.

En attendant la mise en place de ces innovations majeures, le gouvernement compte prendre dans l’immédiat plusieurs dispositions pour moderniser le secteur agropastoral dont entre autres: l’amélioration du mécanisme de la sécurité et de la vaccination du cheptel, l’amélioration génétique du cheptel, renforcement du maillage des points d’eau modernes et l’implication davantage du secteur privé pour moderniser le secteur.

facebook 1664090276723 6979700504027577808

Une exhibition de la culture des nomades

La cure salée c’est aussi la mise en évidence de la culture nigérienne plus précisément celle des nomades. Plusieurs concours ont été organisés notamment : la course des chevaux, des chameaux, le concours des ânes bien harnachés, le concours de la meilleure chanteuse du ‘’tendé’’ et le concours de la miss et le plus beau garçon peulhs. A l’issue des différentes compétitions, des prix ont été décernés aux trois premiers dans chaque catégorie. Cette exposition de la culture a permis aux touristes venus de par le monde de satisfaire leur curiosité tout comme les correspondants des médias internationaux comme BCC qui ont fait le déplacement d’Ingall pour couvrir l’évènement.

Avec 52 millions de têtes de bétails, l’élevage contribue à 11% dans le produit intérieur brut et constitue la 2ème activité dont les produits sont source d’exportation.

Le Gouverneur de la région de la région d’Agadez, M. Magagi Dada, le Président du Conseil régional de ladite région M. Mohamed Anacko, le Maire d’Ingall, M. Rissa Feltou se sont relayés sur la tribune pour saluer dans un premier temps, les efforts consentis par le gouvernement dans l’amélioration des conditions de vie des pasteurs et agro-pasteurs avant d’égrener des doléances à l’endroit du gouvernement.

facebook 1664090681665 6979702202470793337

Ibrahim Moussa,

Envoyé spécial

Dernière modification le lundi, 26 septembre 2022 10:13

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.