Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Session budgétaire de l’AN 2022 : Le Président de l’Assemblée nationale invite à une évaluation lucide et critique des réalisations de l’exercice en cours

septembre 30, 2022 0 490

Le Président de Nationale Elhadji Seïni Omar a officiellement ouvert les travaux de la 2ème session ordinaire au titre de l’année 2022, dite session budgétaire. La cérémonie a eu lieu en présence du Premier Ministre, Chef du gouvernement Ouhoumoudou Mahamadou, des présidents des institutions de la République et de plusieurs autres invités. Consacrée exclusivement à l’examen et l’adoption du projet de la loi de finances 2023, la session qui s’ouvre cette année dans la dernière décade du mois de septembre, va également permettre aux députés nationaux, d’examiner le projet de loi de règlement relatif à la gestion de l’année 2020.

En s’adressant à l’assistance, le Président de l’Assemblée nationale a abordé plusieurs sujets d’intérêt national qui vont des questions budgétaires en passant par la hausse des prix des articles sur les marchés, la question sécuritaire, l’hivernage qui s’achève, la reprise des réunions du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) et les invectives et autres diatribes du Premier Ministre Malien par intérim.

Abordant la question du projet de la loi de finances pour l’année budgétaire 2023, le Président de l’Assemblée nationale qui est déjà imprégné de la première mouture, a appelé ses collègues pour un examen minutieux du document: «dans l’analyse de la première partie du projet qui nous est soumis, je souhaite instamment que vous commenciez d’abord par une évaluation lucide et critique des réalisations de l’exercice en cours. La qualité du budget que nous aurons à adopter dépend de ce travail préalable. Il nous faut cerner, par nous-mêmes le niveau potentiel des recettes mobilisables», a lancé Seïni Oumarou.

Le Président de l’Assemblée nationale de se réjouir de l’exercice de redevabilité auquel s’adonne le gouvernement. «Ainsi, pendant que le projet 2020 est retenu à notre ordre du jour, celui se rapportant à la gestion 2021 est déjà déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale. C’est là le signe évident d’une volonté manifeste d’aller toujours vers plus de rationalité et de transparence dans la gestion des finances publiques, d’agir dans le respect de l’obligation de redevabilité dans la gestion des affaires publiques », s’est félicité Elhadji Seïni Omar.

Après avoir rappelé au gouvernement la mise en oeuvre des recommandations faites par son institution notamment sur la réduction du taux de fiscalité sur les intrants agricoles, le Président de l’Assemblée nationale d’attirer l’attention de l’exécutif sur les dépenses de fonctionnement et d’investissement qui doivent faire l’objet d’une utilisation et d’une affectation rationnelle. Seïni Omar d’apprécier également la saison ses pluies qui s’achève avec les dégâts qu’elle a occasionnés et les récoltes qui s’annoncent prometteuses.

Sur le plan sécuritaire, après s’être réjoui de l’accalmie généralisée sur les différents théâtres des opérations, les députés nationaux sont persuadés qu’aucun sacrifice financier ne sera de trop pour continuer à soutenir leur efficacité! En cela, l’ensemble de nos compatriotes, également, n’en ont aucun doute, pourvu que les solutions financières et techniques retenues par les décideurs produisent des résultats probants. Le Président de l’Assemblée nationale de féliciter le Président de la République et le Premier Ministre pour la relance des rencontres du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP). «Au nom de la Représentation nationale, je voudrais féliciter le président de la République SEM MOHAMED BAZOUM, le Gouvernement et tous les leaders des partis politiques pour avoir réussi à redonner vie au CNDP, expérience originale de gestion des conflits politiques propres au Niger, qui commence à faire école en Afrique».

Ibrahim Moussa

Dernière modification le vendredi, 30 septembre 2022 23:01

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.