Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Vaccination et Éradication de la Poliomyélite : le Niger s’engage à travers la déclaration de Niamey

octobre 15, 2022 0 534

Le forum sur la vaccination et l’éradication de la Poliomyélite a pris fin le jeudi 13 octobre 2022 au Centre International de Conférences Mahatma Gandhi de Niamey.

C’est le Président de la République Mohamed Bazoum qui a présidé la cérémonie de clôture  dudit forum en présence du Président de l’Assemblée Nationale Seyni Oumarou, du Premier Ministre, Chef du Gouvernement Ouhoumoudou Mahamamadou, des responsables des agences du système des nations unies, du représentant de l’Alliance internationale pour les vaccins (GAVI), des responsables de la fondation Bill & Melinda Gates et la fondation  Aliko Dan Goté ainsi que plusieurs autres invités de marque. Après deux (2) jours des travaux, soit les 12 et 13 octobre 2022, le forum s’est achevé avec l’engagement des autorités nigériennes à travers une déclaration dite de Niamey. C’est le Premier Ministre, Ouhoumoudou Mahamadou qui a apposé sa signature sur le document.

Le Ministre de la Santé Publique et des Affaires Sociales Dr Illiasou Idi Maianssara de rappeler l’engagement de son département ministériel en matière de vaccination des enfants.  « À tous les adultes, et à vous toutes et tous ici présents, je veux rappeler nos actions et engagements pour la vaccination, à commencer par notre engagement pour qu'aucun enfant ne soit laissé pour compte dans notre pays et pour qu'aucun enfant n'ait à souffrir des conséquences des maladies évitables par la vaccination et surtout de la polio, cette maladie que nous allons continuer à combattre jusqu'à son éradication totale », a souligné le Ministre de la Santé Publique et des Affaires Sociales.

Les enfants de plaider auprès des parents de la nécessité de continuer les vaccins afin de leurs éviter certaines maladies: « Monsieur le Président, chers papas et mamans, vous aviez dit haut et fort que vacciner, c’est aimer. Nous avons déjà votre amour, nous vous demandons de le renforcer en prenant toutes les dispositions  pour qu’aucun enfant nigérien, n’échappe à la vaccination. Ce geste très simple permet de sauver des milliers d’enfants », a lancé la petite Shahine Mamane Laouali. En s’adressant à l’assistance, le Président de la République Mohamed Bazoum de réitérer l’engagement de son gouvernement  en matière de vaccination des enfants.

PMPAN

« En effet, nos engagements feront en sorte que chaque cible de vaccination où qu’elle se trouve, quel que soit son âge, son sexe, sa condition sociale et son appartenance communautaire bénéficie pleinement et sans obstacle  des vaccins retenus dans le cadre du programme national de vaccination, pour sa santé, son bien-être et la protection collective », a martelé  le Chef de l’Etat.

Auparavant plusieurs interventions ont été prononcées par des représentants du système des Nations Unies, du représentant de GAVI, de l’ambassadeur de la France au Niger et de la représentante de la directrice de l’Unicef pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale. Cette dernière a salué d’ailleurs l’engagement des autorités nigériennes en la matière, avant d’évoquer la place qu’occupe la vaccination des enfants pour son institution.

« Notre vision est globale: il s’agit non seulement d’assurer que les enfants soient vaccinés, mais aussi que les occasions de vaccination soient des opportunités pour l’enregistrement des naissances, pour la promotion d’une nutrition optimale et d’autres services essentiels, y compris la distribution des moustiquaires imprégnées et de l’eau, l’hygiène et l’assainissement en milieu scolaire » a déclaré Mme Nathalie Hamould.

Les douze (12) points qui engagent toutes les parties prenantes.

1. Mettre en œuvre les engagements décrits en annexe de la présente déclaration

2. Atteindre, d'ici 2027, au moins 90% de couverture vaccinale pour les enfants complètement vaccines avant leur premier anniversaire;

3. Créer une ligne budgétaire spécifique pour l'appui à la vaccination (achat des vaccins, coûts opérationnels);

4. Couvrir à 100% les besoins pour assurer les coûts des vaccins traditionnels, et répondre aux besoins de cofinancement des nouveaux vaccins;

5. Assurer le décaissement de la totalité des fonds prévus pour l'achat des vaccins au plus tard, le 30 juin de l'année en cours;

6. Mettre en place des ressources financières, logistiques et intrants (médicaments d'urgence, vaccins...) pour la surveillance des maladies évitables par la vaccination et la riposte aux maladies à potentiel épidémique

7. Être des champions pour la promotion d'une couverture vaccinale universelle visant à réduire les conséquences des maladies évitables par la vaccination, afin d'aider le pays à atteindre ses objectifs en matière de santé et de développement économique et social;

8. Traduire et concrétiser notre engagement politique en vue d'une meilleure gouvernance au niveau central et régional afin d'assurer une plus grande intégration des interventions de santé :

9. Développer et mettre en œuvre dans un bref délai, une feuille de route afin de renforcer le programme de vaccination par une approche multisectorielle;

10. Adopter et mettre en place, à chaque niveau de l'État (Présidence, Gouvernement, Régions, PEV, Partenaires), un cadre de suivi et d'évaluation des performances du programme de vaccination;

11. Œuvrer à la stabilité des personnels de santé formés à tous les niveaux afin d'assurer la pérennisation du plan de renforcement du programme de vaccination conformément aux statuts des agents de la fonction publique;

12. Œuvrer avec les communautés, les organisations de la société civile, les chefs religieux et traditionnels, les organisations non gouvernementales, les associations professionnelles de la santé et les parlementaires en faveur du droit de chaque enfant et de chaque communauté pour bénéficier d'une couverture universelle en matière de vaccination…

Ibrahim Moussa

Dernière modification le samedi, 15 octobre 2022 20:55

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.