Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Situation du paludisme au Niger : Le PNLP dresse le bilan de sa campagne 2022

novembre 17, 2022 0 863

Le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) a organisé ce mardi 15 novembre 2022, un atelier d’échanges sur la situation du paludisme au Niger en cette période qui coïncide avec la baisse par endroit du pic de la maladie.

La rencontre s’est déroulée à l’hôtel Bravia de Niamey sous la direction de la coordinatrice sortante Dr Dermakoye Hadiza Jackou entouré de son staff ainsi que des représentants des organisations non gouvernementales et des partenaires au développement. L’atelier vise essentiellement à faire un état des lieux des résultats enregistrés en cette fin d’année 2022 ainsi que les défis qui restent encore à relever pour la prochaine année civile 2023.

En ouvrant l’atelier, la Coordinatrice du Programme National de Lutte contre le Paludisme, Dr Djermakoye Hadiza Jackou a situé le contexte dans lequel, intervient le présent atelier, «La fin de 2022 est une année importante pour le programme palu. Nous sommes en fin de plan stratégique. Nous sommes en pleine revue de ce plan 2017-2021 avec une projection pour 2023», a-t-elle souligné. S’agissant du nouveau plan stratégique, qui s’aligne au Plan de Développement Sanitaire et Social (PDSS) du Ministère de la Santé Publique et des Affaires Sociales il a d’ores et déjà, le soutien de la nouvelle subvention du fonds mondial et aussi celui de la subvention GAVI pour l’introduction du vaccin contre le paludisme, a ajouté Dr Djermakoye Hadiza Jackou.

Appréciant les résultats de la campagne 2022 dans la lutte contre le paludisme, la coordinatrice du PNLP s’est réjouie des avancées enregistrées qui sont à mettre à l’actif des efforts déployés par le gouvernement à travers plusieurs campagnes de distributions de la moustiquaire imprégnée ainsi que l’accentuation des campagnes de chimio préventions saisonnières.

Malgré ces progrès enregistrés dans la lutte contre le paludisme, force et de reconnaitre que la maladie continue encore à faire des ravages, mais heureusement avec des cas simples, beaucoup moins graves entrainant moins des décès.

S’adressant pour la dernière fois à ses collègues dans le cadre d’une activité du Programme National de lutte contre le Paludisme, la coordinatrice sortante, a profité de l’occasion pour adresser ses vifs remerciements pour les onze (11) longues années avec son équipe du PNLP. Un programme qu’elle quitte d’ailleurs avec le sentiment d’une mission bien accomplie.

S’exprimant à son tour, le Directeur de la Lutte contre le Paludisme au Ministère de la Santé Publique et des Affaires Sociales, Dr Idi Kalla, a rappelé la riposte apportée par son département ministériel face à cette maladie qui figure parmi celles qui font les plus des dégâts surtout en saison hivernale.

Parmi ces interventions figurent entre autres : la distribution des Moustiquaires Imprégnées de Longue durée d’Action (MILDA), les différents passages de chimio prophylaxie saisonnières quatre (4) voire cinq (5) par endroit ainsi que la prise en charge gratuite du paludisme sur toute l’étendue du territoire national.

Ibrahim Moussa

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.