Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

2ème congrès ordinaire du CPR INGANCI : Sous le signe de la construction d’une force politique nationale

novembre 28, 2022 0 609

La Convention Pour la République (CPR) INGANCI a tenu son 2ème congrès ordinaire ce dimanche 27 novembre 2022 au Palais du 29 juillet de Niamey. C’est le Président national du parti M. Kassoum Mamane Moctar qui a lancé les travaux des assises en présence des délégués venus des huit (8) régions du pays et plusieurs autres invités des partis alliés dans un palais du 29 juillet plein à craquer.

C’est sous le thème : l’engagement pour la construction d’une force politique nationale que les militantes et militants de la Convention Pour la République (CPR) INGANCI ont célébré ce 2ème congrès ordinaire qui coïncide avec les huit (8) ans d’existence de la formation politique.

En s’adressant à l’assistance le Président National du parti M. Kassoum Mamane Moctar a salué les militants qui ont massivement répondu à l’appel du parti, en effectuant le déplacement du Palais du 29 juillet. Il a par la suite retracé les huit (8) d’existence de la formation politique en mettant l’accent sur les conditions dans lesquelles, elle était née avant de se réjouir de la fulgurante ascension du CPR INGANCI, qui est à mettre à l’actif des militants et plus particulièrement à la cellule d’adhésion du parti.

Congres 2022 CPR Inganci BIS

 

Une ascension qui force l’admiration

Lancer en 2014, le CPR INGANCI qui participe pour la première fois à des élections générales en 2016, deux (2) ans seulement après sa création, était sorti la tête haute à l’issue des différents scrutins, en se classant 6ème sur 15 candidats ayant convoité le prestigieux fauteuil présidentiel. Mieux, le parti s’en est sorti avec trois (3) sièges de députés. Ces résultats ont prouvé à l’ensemble de la classe politique nigérienne que le parti de Kassoum Mamane Moctar est une force politique avec laquelle il faut désormais composer dans le paysage politique nigérien.

A la sortie des élections générales de l’année 2020-2021, le CPR INGANCI a montré une fois de plus, qu’il est accepté par les Nigériens, en doublant voire triplant son score en fonction des scrutins. Ce qui a constitué un véritable motif de satisfaction pour le Président national, «De 181 élus communaux, régionaux et nationaux aux élections de 2020, nous sommes aujourd'hui dans cette salle à environ 400 élus à la suite de nombreuses adhésions enregistrées par notre partie», a déclaré Kassoum Mamane Moctar.

Le parti est aujourd’hui la 5ème force politique de la place. L’ambition pour le Président du CPR INGANCI est de hisser sa formation politique à la 3ème place aux prochaines élections générales de l’année 2026 et à long terme, conquérir le pouvoir d’Etat, qui est l’objectif finale de toute formation politique.

«Nous ambitionnons de construire un parti d'envergure nationale, mais aussi et surtout de jouer un rôle de premier plan sur l’échiquier politique national. C'est pourquoi nous avons inscrit comme thème de ce congrès: «l’engagement pour la construction d’une force politique nationale. Le choix de cette thématique se justifie amplement par le simple constat que l'histoire politique de notre pays a démontré qu'en démocratie, seuls les partis politiques d'envergure nationale ont pu conquérir et exercer le pouvoir, alors que les formations politiques localisées se sont éteintes progressivement au fil du temps », a lancé le président Mamane Kassoum Moctar.

Pour atteindre cet idéal, le Président du CPR INGANCI de lancer une invite aux militantes et militants de redoubler d’ardeur en matière de militantisme afin que le parti puisse atteindre 500 élus à l'échelle nationale aux prochaines élections générales, contre 400 actuellement.

Congres 2022 CPR Inganci BIS2

 

De la situation sociopolitique du pays

Dans son adresse, le Président Kassoum Mamane Moctar a brossé le contexte international et surtout national dans lequel intervient le 2ème congrès ordinaire du CPR INGANCI. Sur le plan national, il a mis l’accent sur deux facteurs notamment la situation sécuritaire et la dépravation des mœurs. De haut de la tribune qui lui a été offerte, le Président du CPR INGANCI a rendu un hommage mérité aux Forces de Défense et de Sécurité qui nuit et jour sont à pied d’œuvre pour défendre la mère patrie, et ce, jusqu’au sacrifice ultime.

Avec l’affaire des mœurs qui a défrayé la chronique, il y a quelques semaines dans notre pays, M. Kassoum Mamane Moctar de condamner avec la dernière énergie ce qu’il a qualifié de crise des valeurs, qu’il considère comme des pratiques importées d’ailleurs. «Le CPR exige à cet effet de nos partenaires, le respect de nos valeurs fondamentales. En tout état de cause, le CPR n'entend jamais cautionner, où s'associer à des instruments juridiques internationaux qui ne sont pas respectueux de nos valeurs sociales religieuses», a-t-il prévenu.

Sur le plan politique, Kassoum Mamane Moctar a déploré le comportement de certains acteurs qui confondent l’adversité à l’animosité, «je profite de ce moment solennelle pour interpeller les acteurs politiques et les citoyens de manière générale sur le fait que l'espace républicain et démocratique, n'est pas un champ de guerre, mais celui de la compétition saine, de la tolérance et du franc jeu», a-t-il martelé.

Congres 2022 CPR Inganci BIS5

Il a par la suite exhorté les délégués de ne ménager aucun effort pour que les travaux du triple évènement, à savoir les assises du Congrès national, celles des femmes ainsi que des jeunes du parti se passent dans la tranquillité, la discipline et la rigueur, qui sont des valeurs incarnées par le CPR INGANCI.

Auparavant, le Président de la Convention Régionale de Niamey, Dr Moussa Douma s’est adressé aux congressistes pour manifester toute sa reconnaissance pour le choix porté sur sa région pour abriter les travaux du 2ème congrès ordinaire du parti.

En plus de la forte mobilisation des militantes et militants, la cérémonie d’ouverture des assises du congrès de Niamey, a été agrémentée par les prestations artistiques qui ont tenu le public en haleine avec des chansons, les unes plus percutantes que les autres sur le parti et son président.

Rendez-vous est pris pour le prochain congrès qui aura lieu en 2026, une année charnière qui coïncide avec la tenue des prochaines élections générales.

Ibrahim Moussa

Dernière modification le lundi, 28 novembre 2022 19:13

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.