Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Médias : L’UNICEF renforce les capacités des journalistes sur le Fact checking, les droits de l’Enfant et les techniques rédactionnelles

décembre 12, 2022 0 522

Une vingtaine de journalistes de la presse traditionnelle et numérique de la région de Niamey participent á une formation sur les techniques de vérification de l'information (Fact Checking) et les droits des Enfants à Dosso, ce lundi 12 décembre 2022.

Organisé par le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (Unicef) en partenariat avec le Conseil Supérieur de la Communication (CSC), la rencontre vise à renforcer les capacités des acteurs des médias sur plusieurs thématiques, notamment : comment couvrir et traiter les informations relatives aux droits de l’Enfant à travers la maitrise des techniques rédactionnelles et comment distinguer la bonne graine de l’ivraie en ce temps où n’importe qui peut publier n’importe quoi. A cet effet, cinq (5) jours durant, soit du 12 au 16 décembre 2022, les participants vont s’approprier les techniques de l’interview plus précisément, la préparation d’un questionnaire, le bon comportement face à l’interlocuteur, comment faire des titres accrocheurs, et aussi quelles techniques pour une meilleure couverture des points et conférences de presse. Les droits des enfants étant le mandat de l’Unicef, l’atelier mettra l’accent sur le traitement de l’information relative à cette couche sociale la plus vulnérable.

Formation

La formation qui se tient dans un contexte de migration des médias toute catégories confondues vers le numérique, a pris en compte cette évolution rapide de la technologie qui n’épargne même pas le secteur de la presse.

Face à l’abondance et la récurrence des fausses informations ou fake news, un module va être dispensé aux participants sur la vérification des fausses informations ou Fact Checking. A ce niveau, c’est plusieurs exercices théoriques et pratiques qui sont prévus pour permettre aux participants d’améliorer leur niveau de connaissance dans la manipulation de l’outil informatique qui est aujourd’hui incontournable pour les journalistes. 

En plantant le décor, la chargée de relation avec la presse a rappelé l'objectif de la formation qui est ‘’d'aider les hommes de médias á sortir de leur zone de confort" dans l'optique de lutter contre les fausses informations relatives aux droits des enfants. ‘’Parler de l'enfant revient également á parler de la femme enceinte et de la femme allaitante’’, a indiqué Mme Abdoulkarim Bako Binta.

‘’L’Unicef a organisé cet atelier pour permettre aux journalistes du pool média Unicef non seulement de se mettre à jour en ce qui concerne l’évolution du métier, c’est-à-dire, la maitrise de l’outil informatique en ce moment de digitalisation des médias mais aussi de renforcer leurs capacités en matière des couvertures des activités de ladite institution’’, a-t-elle mentionnée. Mme Abdoulkarim Bako Binta de s’appesantir sur la question de la qualité, dans les productions car aujourd’hui, les productions sont loin de répondre aux normes internationales. Et ceci a pour conséquence, le manque de visibilité du travail que fournissent les médias au sein de la grande famille Unicef, où rares, sont les productions des médias nigériens qui sont partagées sur les plateformes de l’institution au niveau du siège, à New York.

La responsable des relations avec la presse d’être optimiste que les choses peuvent s’améliorer avec les formations de mises à jour et à niveau, qui vont d’ailleurs se poursuivre courant la prochaine année 2023.

Pour le formateur en technique de vérification des fausses informations, M. Urbain Noukpo Aguémon, d’ajouter que la présente formation est une occasion pour les journalistes de sauver des vies car avec l'avènement des réseaux sociaux, les influenceurs ont pris le dessus sur les hommes et femmes des médias, qui ont pourtant la noble mission d'informer le public.

En plus des connaissances spécifiques qu’il va partager avec les participants, M. Urbain, a exhorté les journalistes d’intensifier la lecture, surtout celle des documents et autres rapports qui pourront leur permettre de maitriser les sujets afin d’écrire des articles de qualité qui n’ont rien à envier à ceux des ‘’grands médias’’, car le Niger à quand même produit des grands journalistes dont la renommée a dépassé les frontières nationales.

Unicef

Le second formateur, l’ancien président de la Maison de la Presse, M. Diallo Boubacar, a aussi attiré l’attention des participants sur la nécessité de suivre avec attention les différentes communications qui seront développées. Il a dans la même lancée attiré l’attention de tout un chacun sur l’assiduité aux travaux, la participation et surtout la restitution  des connaissances acquises avec les membres des différentes rédactions qui sont représentées à la formation.

Après des années d’interruption suite à l’avènement de la pandémie de la Covid-19, l’Unicef renoue avec les formations au profit des journalistes, qui constituent un partenaire de taille pour cette agence spécialisée du Système des Nations Unies.

Balkissa Sidi Ahmed

Dernière modification le lundi, 12 décembre 2022 22:52

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.