Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Congrès du PNDS-TARRAYA : Sous le signe de la cohésion et de l’apogée

décembre 15, 2022 0 826

Du 24 au 25 décembre 2022 le Parti Nigérien pour la Démocratie et le Socialisme (PNDS-Tarayya), principal parti au pouvoir, tiendra son 8ème congrès ordinaire à Niamey. Selon tous les signaux apparents, ces assises se tiendront, comme les autres, dans la parfaite cohésion mais aussi sous le signe de l’apogée du parti. Contrairement à certains commentaires qui prévoient un déchirement lors de ce conclave, les militants du PNDS iront soudés et sereins à ce rendez-vous statutaire, a toujours rassuré le Président par intérim M. Foumakoye Gado lors des Conseils fédéraux régionaux consacrés aux renouvellements des bureaux. Les militants du PNDS vont confirmer une fois de plus la discipline et le respect de la hiérarchie qui les ont toujours guidés. A l’occasion de son investiture à la présidence de la République, Mohamed Bazoum a bien rappelé ce principe cardinal qui a été la boussole du PNDS. « Nous avons en effet eu le bonheur de créer un parti autour d'une vision basée sur des principes et des valeurs solides portés par une direction profondément pénétrée par ces valeurs. Cette foi militante propre à notre matrice idéologique et les valeurs qui lui sont consubstantielles nous a mis à l'abri des maladies qui vont par la suite miner et ravager toutes les autres formations politiques de la place. Mais, à la vérité, si nous avons eu cette fortune, c'est aussi et peut-être surtout parce que notre parti a bénéficié d'un leadership hors du commun », a rappelé le Président Mohamed Bazoum «Le Président Issoufou Mahamadou a, en effet, été un dirigeant exceptionnel car il réunissait en lui de grandes qualités: droiture, loyauté, générosité, rigueur et patriotisme. Ces qualités ont servi de ciment pour maintenir la cohésion au sein de notre Parti et lui assurer ainsi sa croissance progressive tout au long des 20 années au cours desquelles il l'a dirigé », at- il ajouté. En tout cas, selon des sources proches du PNDS, le congrès des 24 et 25 décembre va confirmer M. Foumakoye Gado à la tête du parti. Il a déjà franchi la première étape sans accroc au niveau du Présidium et du Comité Exécutif National (CEN) où à l’unanimité des membres son nom a été retenu pour prendre les commandes du PNDS-Tarayya.

Il faut préciser que cette étape est la plus décisive et généralement ses directives sont scrupuleusement respectées par les congressistes. Rien à cette étape ne laisse apparaître la moindre faille quant à la cohésion du parti relativement à la tenue du prochain congrès.

Le président par intérim du PNDS M. Foumakoye Gado qui a officié presque tous les conseils fédéraux régionaux a été rassurant à l’endroit des militants. Dans ses allocutions, les maîtres mots ont toujours été ‘’fraternité’’, ‘’discipline’’ ‘’unité’’ qui sont la marque de fabrique du PNDS. A la veille de ce congrès, pour Foumakoye Gado, le parti ‘’se porte très bien, contrairement aux rumeurs savamment distillées pour tromper les militants’’. Mieux il estime que le PNDS ‘’ se porte comme un roc’’. ‘’Nos adversaires répandent des désinformations, développent des hypothèses imaginaires dans l’espoir de nous fragiliser. Qu’ils sachent que les relations entre les deux leaders historiques de notre parti, à savoir le président Issoufou Mahamadou et le président Mohamed Bazoum n’ont jamais été aussi cordiales et fraternelles qu’en ces moments où ils servent de modèle de leadership à l’ensemble de notre continent » a lancé Foumakoye Gado le 22 octobre lors de l’ouverture du Conseil Fédéral PNDS de Maradi, avant de rassurer que ‘…le congrès de décembre prochain dans l’unité et la cohésion la plus parfaite, plaise à Dieu’’.

Il faut dire par rapport au prochain congrès que pour les autres postes stratégiques au niveau du Bureau Politique National, il a été convenu de faire monter chacun d’un cran, c’est-à- dire que les principaux responsables du parti vont monter chacun d’un grade.

C’est une sorte de glissement vers le haut qui sera observé.  En dehors de la cohésion qui caractérise les préparatifs de ce congrès, il faut noter aussi l’expansion fulgurante du parti durant ces derniers mois. On peut même dire que le PNDS est en train d’atteindre son apogée au regard des adhésions massives qu’il enregistre tous les jours dans différentes contrées du pays. Déjà à l’occasion des élections 2020-2021, le parti a fait un grand bond. Certains militants ont même envisagé un coup K.O pour leur candidat aux élections présidentielles avant de se raviser.

Toujours est-il que le PNDS a réalisé un raz-de-marée sur les trois scrutins notamment, les locales, les législatives et les présidentielles. A l’Assemblée Nationale, le parti n’était pas loin d’obtenir la majorité à lui seul. Il a eu à engranger 79 Députés sur les 166 en attendant l’organisation des élections de la diaspora.

A l’allure des nouvelles adhésions en série en direction du parti rose aujourd’hui, on peut dire que le pari de certains militants du PNDS risque de se réaliser aux prochaines élections.

 

Adoum Boulkassoum

Dernière modification le jeudi, 15 décembre 2022 15:34

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.