Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Lutte contre la Drogue : 50 boulettes de cocaïne et d’héroïne saisies sur 3 nigérians à Arlit

décembre 19, 2022 0 504

Le lundi 19 décembre 2022, l'Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) a, au cours d’un point de presse, présenté une importante quantité de cocaïne et d’héroïne en boulettes saisie sur 3 ressortissants nigérians. Les trafiquants ont été interceptés à Arlit par l’antenne locale d’OCRTIS, les 10 et 12 décembre 2022. 

« Au total 50 boulettes d'un poids de 1,105 kilogrammes contenant de la cocaïne et de l'héroïne expulsées après l'ingestion d'un produit laxatif ont été saisies », a fait savoir M. Almoctar Abdoulaye Moussa, officier de police du l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS). Cette saisie vient juste après celle opérée par la même antenne départementale d’Arlit de 52 autres boulettes de cocaïne ingérées par un autre individu d’origine nigérian/ L’OCRTIS a expliqué que pour faire diversion, les 3 indélicats ont emprunté 3 voies différentes pour entrer au Niger.

Les deux premiers ont quitté Lagos au Nigéria et sont entrés au Niger de façon séparée. Selon la police antidrogue, l’un est passé par Gaya et l’autre par Dan Barto puis Zinder avant de rejoindre Arlit. « Quant au troisième, il a quitté la Guinée Conakry pour le Niger en passant par le Mali et le Burkina Faso », a-t-elle indiqué.

L’OCRTIS a, par ailleurs, précisé que la destination finale des 3 individus est Tamanrasset en Algérie, la ville où prévoyait aussi se rendre l’autre trafiquant qui a été arrêté le 6 décembre 2022 à Arlit.

D’après l’office antidrogue, « afin d’échapper aux contrôles de sécurité sur leur trajet, les suspects ont fait recours au même mode opératoire que le précédant qui consiste à ingérer la drogue, conditionnée dans des préservatifs enrôlés de ruban adhésif transparent ».

Comme pour le précédant cas, la police a eu recours au scanneur abdominal de l'hôpital de la Société des Mines de l'Air (SOMAIR) afin de mettre en évidence la présence de corps étrangers dans les estomacs des 3 individus.

Une cinquantaine de boulettes de cocaïne et d’héroïne a ainsi été expulsée des estomacs des 3 nigérians avec un poids total de 1,105 kg. La valeur de cette marchandise prohibée expulsée est estimée à environ 45.625.000 FCFA. Dans son point de presse, l’OCRTIS a mis en garde sur « la récurrence des saisies sur des mules nigérianes à Arlit ».

Ce qui, selon elle, « laisse croire que les réseaux criminels nigérians ont changé de mode opératoire en utilisant de plus en plus les axes majeurs de l'immigration clandestine pour transporter la drogue au Maghreb et en Europe ».

C’est pourquoi, elle invite une fois de plus les populations à une vigilance et une collaboration accrues afin de lutter efficacement contre le trafic de drogue au Niger.

Bassirou Baki

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.