Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Damagaram : A Mirriah et Tanout, le Chef de l’Etat rassure de la poursuite des actions de développement

décembre 29, 2022 0 497

Entamée le mercredi 28 décembre 2022, la visite terrain du Président de la République SEM Mohamed Bazoum se poursuit dans la région de Zinder. Les localités de Mirriah, chef-lieu du département du même nom et Tanout, capitale du Damergou ont été respectivement visitées dans l’après-midi du mercredi 28 décembre et la matinée du jeudi 29 décembre 2022 par le Président de la République Mohamed Bazoum et la délégation qui l’accompagne. Dans ces deux localités, le Chef de l’Etat a parlé des sujets de l’heure à savoir : sécurité, accès à l’énergie, éducation de qualité, recrutement à la fonction publique et  appuis aux personnes vulnérables à travers les opérations de vente des céréales et aliments bétails à prix modéré.

A Mirriah, première étape d’une visite qui le conduira dans trois (3) autres départements, le Président de la République Mohamed Bazoum a fait le tour d’horizon de tous les maux qui minent le développement de la zone. Après avoir écouté religieusement les doléances des populations par les voix du Maire et de la Préfète de la ville,  le Chef de l’Etat a répondu au cas par cas, à toutes les doléances, il est même allé au-delà du chapelet des doléances égrainées par les deux autorités locales. Dans sa réponse, il a d’entrée de jeu annoncé très prochainement  la construction des voies de communication reliant la ville à plusieurs autres localités de la région. Mohamed Bazoum a aussi mis l’accent sur les actions en cours et celles à venir pour améliorer la qualité de l’éducation.

IMG 20221229 WA0187

Le chef de l’Etat a décliné devant des milliers de ses concitoyens sa politique éducative qui se traduira par l’organisation d’un test d’évaluation des enseignants contractuels, test, à l’issue duquel, les meilleurs d’entre eux seront intégrés à la fonction publique, les moins bons suivront des formations de rehaussement de niveau et les nuls seront reconvertis dans d’autres secteurs d’activités. Quant aux élèves maitres qui sortiront des écoles normales après leur formation de deux (2) ans, ces derniers seront automatiquement intégrés à la fonction publique.

Toujours dans le cadre de sa politique éducative, le Président de la République Mohamed Bazoum de porter à la connaissance de ses interlocuteurs, qu’il dotera d’ici la fin de son quinquennat, l’ensemble des communes rurales du Niger, des internats pour filles, afin de permettre à ces dernières de poursuivre leur scolarité jusqu’à devenir des personnes responsables et qui seront utiles pour leurs communautés et le pays tout entier.  

A Mirriah, le Président de la République a également annoncé aux populations qu’une solution sera trouvée incessamment sur le récurrent problème de la desserte en eau potable, qui constitue un véritable casse-tête pour les populations sur le plan régional.

La délégation présidentielle a pris congé de Mirriah, après avoir visité la ferme avicole de la ville, qui est en léthargie depuis plusieurs années. Avant de se rendre à Mirriah, le Chef suprême des armées s’est rendu au camp militaire de la ville, où, il a rendu un hommage aux Forces de Défense et de Sécurité avant de les encourager dans leur noble mission de protéger, le pays, les citoyens, et leurs biens.

Le Président Mohamed Bazoum dans le Damergou

Après Mirriah, le cap a été mis sur la capitale du Damergou. Comme à l’étape précédente, c’était une foule immense qui était sortie accueillir le père de la nation à Tanout dans la matinée du jeudi 29 décembre 2022.

Le Chef de l’Etat a tenu le même discours d’espoir et de la vérité aux populations qui ont vu du concret. Les interventions multiples et multiformes ont d’ailleurs été rappelées par le préfet dudit département M. Tanimoun Ibro.  Selon ce dernier, les appuis apportés par le gouvernement ont soulagé les populations et leurs bétails surtout pendant la période de soudure.

Localité frontalière avec les régions d’Agadez et de Maradi, où sévit un banditisme armé, Tanout connait aussi une insécurité mais de moindre envergure, a indiqué le Président de la République.

Pour circonscrire le phénomène, sur instruction de SEM Mohamed Bazoum, un comité local de veille sécuritaire a été mis en place et le travail accompli par celui-ci a déjà donné des fruits. 21 armes ont été volontairement remises aux autorités et une quarantaine des migrants appréhendés parmi lesquels 21 mineurs qui sont aujourd’hui mis à la disposition de la justice, a révélé le préfet de Tanout.

La situation brossée par le Préfet Tanimoun Ibro, caractérisée par une nette amélioration des indicateurs au niveau des secteurs sociaux de base notamment l’éducation, où 81 classes en matériaux définitifs ont été construites en un(1)  an et le rehaussement du taux de réussite aux différents examens scolaires qui est passé de 11% en 2021 à 22% en 2022, n’ont pas du tout répondu à l’attente du Chef de l’Etat. Mohamed Bazoum souhaiterait des taux encore plus élevés surtout dans le secteur de la santé où le taux de couverture sanitaire est de 37%, nettement en deçà du taux national qui dépasse les 40%. Le Président de la République d’assurer ses concitoyens que l’Etat est en train de tout mettre en œuvre pour que les lignes continuent de bouger au niveau de ces secteurs sociaux de base.

IMG 20221229 WA0185

Il a  annoncé  aux populations du Damergou, la construction très prochaine du tronçon Tanout-Agadez avec un premier lot Tanout-Aderbissanat qui va commencer dans les mois prochains. Il a par ailleurs attiré l’attention des jeunes qui font du braconnage dans la réserve de Termit Tintouma où sont conservées des espèces d’animaux et autres oiseaux en voie de disparition et qui sont protégés par les services de l’environnement. « Vous savez qu’il y a des jeunes qui sont actuellement en prison à cause du braconnage dans la réserve de Termit Tintouma et bien, nous sommes prêts à emprisonner encore, ceux qui se hasarderont à attenter à la vie de ces espèces protégées sur lesquelles, nous espérons tirer profit à travers un tourisme que nous allons développer », a laissé entendre le Président de la République Mohamed Bazoum.

A travers des visites de proximité, les populations sont désormais confiantes  du fait, qu’elles constatent être l’objet  de toutes les attentions de la part des gouvernants au plus haut niveau.

Du retour de Tanout, la délégation présidentielle a visité la Société de Raffinage de Zinder (SORAZ), située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale du Damagaram.

Ibrahim Moussa,

Envoyé Spécial     

Dernière modification le vendredi, 30 décembre 2022 05:38

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.