Tél.: +227 96 56 78 63 / E-mail : iboum79@gmail.com / Quartier Bandabari face SONITRAV

Fin des vacances du Président de la République Bazoum Mohamed : C’est parti pour les grands chantiers

septembre 05, 2021 0 665

Le mardi 31 Août 2021, le Président de la République Bazoum Mohamed a regagné Niamey après avoir passé deux longues semaines de vacances sur sa terre natale de Tesker. Il a choisi d’effectuer cette retraite dans l’environnement naturel qui l’a vu naitre et grandir. Il est allé rejoindre son ranch pour communier avec la nature, avec le paysage et les personnes âgées du village et les autres membres de sa famille qui l’ont couvert de toute l’attention requise durant son parcours politique et sa vie

professionnelle.

Les vacances ont été l’occasion pour le Président de la République de se ressourcer dans son milieu naturel mais surtout de puiser de l’énergie pour la conduite de son premier quinquennat à la tête du pays. On peut imaginer aussi d’autres raisons relativement à ce choix d’aller passer les vacances en milieu pastoral, loin des tintamarres des grandes villes, le Président a voulu témoigner de sa gratitude et de sa reconnaissance envers les siens qui l’ont toujours accompagné et soutenu depuis ses premiers pas dans la politique jusqu’à sa consécration à la magistrature suprême d’une part et d’autre part, prendre un petit repos après la série de déplacements effectuée en compagnie de la première Dame Hadjia Hadiza Bazoum dans le cadre de la campagne électorale pour faire le tour des 266 communes du Niger avant et durant les deux tours des présidentielles .

En réalité, le Président de la République a surtout besoin de ce retour en zone pour recharger ses batteries et se requinquer au regard de l’étendue du travail qui l’attend pour la construction du pays.

A ce sujet, il a une parfaite connaissance des problèmes cruciaux qui assaillent le Niger qu’il a parcouru d’Est en Ouest et dans tous ses recoins.

Il a pris des engagements fermes pour prendre à bras le corps les préoccupations essentielles de la population une fois au pouvoir.

Déjà, au terme des 100 jours passé à la tête du pays, le président de la République a eu l’occasion de prendre davantage connaissance de la dure réalité qui l’attend et les chantiers qui urgent. Il semble avoir une bonne recette pour sortir le pays des sentiers battus à travers le programme qu’il entend dérouler.

Il a identifié des domaines bien précis sur lesquels il faut agir au plus vite pour booster le développement socio-économique du pays pour redresser la barre.

Au rang des chapitres sur lesquels le Président Bazoum piaffe d’intervenir on peut citer la consolidation des institutions démocratiques et républicaines, la défense et de la sécurité intérieure, des questions économiques et financières, du développement rural et la sécurité alimentaire et nutritionnel ; de l’hydraulique urbaine, rurale et de l’assainissement ; le développement du secteur minier, pétrolier et de l’énergie ; le commerce et la promotion du secteur privé ; les questions sociales culturelles.

De l’avis de la majorité des Nigériens, le début de son premier quinquennat rassure et présage d’un lendemain meilleur pour le pays.

En effet, durant ses 100premiers jours, le Président Bazoum Mohamed a posé des actes courageux dans plusieurs domaines conformément du reste à ses promesses à l’occasion de ses différentes sorties. Il a répété invariablement qu’il va mener une lutte implacable contre la corruption et le détournement des  biens publics.

A ce niveau, la mise en branle de la HALCIA et des autres institutions de contrôle ont donné du crédit à ses engagements et ont convaincu plus d’un. Mieux, l’enrôlement des dossiers tels que celui de Ibou Karadjé, lui-même, un militant patenté du PNDS-Tarraya dans lequel plusieurs hauts fonctionnaires sont cités est un des signes qui dénotent de sa ferme détermination d’assainir la gestion des ressources publiques. Il faut ajouter au titre des actions qui lui ont attiré l’admiration du public, la réduction du train de vie de l’Etat, la lutte contre l’insécurité, le renforcement des relations diplomatiques…et bien d’autres.

Au stade actuel, la grande majorité des nigériens toute tendance confondue apprécie à sa juste valeur les premiers pas du Président de la République et applaudissent des deux mains le démarrage de la machine. Pour autant le défi consiste à garder le cap et à continuer sur cette lancée en dépit des obstacles qui vont immanquablement se dresser devant lui. Heureusement que le Président de la République, en parlant de ses réformes de fond, garde toujours à l’esprit, les difficultés auxquelles il sera devant une mentalité forgée depuis belle lurette dans les mauvaises pratiques. Mais il a promis là aussi «de ne pas rester dans l’incantation».

Disons que les vacances du Président de la République dans son terroir, en contact avec son cheptel et les dunes de sable de sa bourgade, a sans doute un lien avec cette dimension immense de la mission qui repose aujourd’hui sur ses épaules. Il est allé sur la terre natale se ressourcer et se requinquer pour bien affronter cette délicate mission.

Il est allé chercher de l’inspiration. Ainsi, avec ce retour triomphal à Niamey, on peut espérer que le Président va s’attaquer dans les prochains jours aux grands chantiers du pays pour prendre véritablement les rênes du pouvoir. Autant dire que, le vrai début de son premier mandat c’est maintenant.

LAROUEDELHISTOIRE.COM

Dernière modification le dimanche, 05 septembre 2021 09:07

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.